AT&T a la voie libre pour acquérir Time Warner

15 Juin, 2018, 01:23 | Auteur: Armand Coulomb
  • Randall Stephenson le chef de file d'AT&T a finalement réussi à mettre la main sur le géant des médias Time Warner

Un tribunal américain rend sa décision ce mardi, un verdict qui aura des répercussions sur l'avenir d'autres mariages et de la politique antitrust aux Etats-Unis. Le verdict est attendu vers 20H00 GMT.

Le mariage à 85 milliards de dollars entre le premier câblo-opérateur US, AT&T, et le géant des médias, Time Warner, a reçu l'assentiment de la justice américaine sans condition.

Ce procès antitrust était le plus gros de ce type depuis celui contre Microsoft qui avait failli aboutir à son démantèlement dans les années 90.

Selon Michael Carrier, professeur de droit à la Rutgers University, la décision de mardi aura un "impact considérable" dans la mesure où les procès anti-monopoles entre des groupes qui ne sont pas directement concurrents sont rares.

"Si AT&T gagne, ce sera plus facile pour d'autres entreprises de dire qu'elles devraient pouvoir fusionner", estime-t-il, au moment où d'autres fusions de taille sont en cours dans le secteur d'internet et des médias, en pleine transformation sous la poussée de géants technologiques. Exemple: Fox et Disney, qui ont annoncé un rapprochement en décembre et se préparent à un long examen par les autorités de la concurrence.

"Le président de la République et " le pognon des aides sociales
Macron affirme que " la solution n'est pas de dépenser toujours plus d'argent ", certains redoutent de futures coupes budgétaires. Mais qu'on verrait également la construction d'"un nouveau risque: répondre à une nouvelle vulnérabilité sociale".

AT&T est le premier opérateur de téléphonie fixe et de DSL (opérateur de réseau dans le Middle-East et l'Est des Etats-Unis), le deuxième opérateur mobile avec AT&T Mobility et le premier opérateur de TV par satellite via DirecTV.

Qui plus est, il semble que le câblo-opérateur Comcast attende cette décision de justice pour lancer ou non une contre-offre afin de racheter les actifs du groupe Fox déjà promis à Disney. Time Warner comprend le réseau de chaînes TV américaines The CW (50-50 avec CBS), la chaîne payante HBO et son service Cinemax, le réseau de chaînes Turner Broadcasting System (CNN, TNT, TBS, Cartoon Network, Boomerang, Boing, Toonami, Adult Swim, TCM Cinéma, Turner Sports.) et le studio de cinéma Warner Bros avec son éditeur de BD, DC Comics Entertainment.

Malgré les précédents calamiteux, - Time Warner/ AOL ou Vivendi/Universal -, M. Nichols pense que la fusion d'AT&T et Time Warner a plus de sens aujourd'hui, le paysage internet et médias ayant totalement changé. C'est peine perdue: le juge a estimé que les autorités n'avaient pas pu apporter la preuve de l'aspect néfaste de cette fusion pour la concurrence et les consommateurs. Car depuis des décennies, la plupart des fusions verticales ont été autorisées, tant que le consommateur n'en subissait pas des conséquences négatives. Le ministère de la Justice "n'est pas vraiment arrivé à démontrer qu'il y aurait des effets négatifs pour les consommateurs" comme des hausses de prix, dit-il.

Pour ne rien simplifier, l'affaire a aussi un arrière-plan politique, car le président Donald Trump a ouvertement critiqué le projet pendant la campagne de 2016. Pour beaucoup, il était déterminé à mettre des bâtons dans les roues à Time Warner parce que celui-ci détient CNN, une des cibles favorites du président américain.

Recommande: