Donald Trump accusé d'avoir détourné les fonds de sa fondation

15 Juin, 2018, 01:09 | Auteur: Armand Coulomb
  • Trump dément avoir détourné l'argent de sa fondation à des fins personnelles

La procureure générale de l'Etat de New York a accusé jeudi Donald Trump d'avoir détourné l'argent de sa fondation à des fins personnelles.

La procureure démocrate Barbara Underwood a déposé mercredi une poursuite qui vise la fondation et ses dirigeants, à savoir M. Trump et ses enfants Donald fils, Eric et Ivanka.

Elle a lancé une action pour dissoudre la fondation et exiger la restitution de quelque 2,8 millions de dollars.

M Underwood affirme que la Fondation a illégalement appuyé la campagne de M. Trump en participant à un événement de financement télévisé en janvier 2016, puis en permettant à des employés de la campagne de décider comment l'argent sera utilisé.

The sleazy New York Democrats, and their now disgraced (and run out of town) A.G. Eric Schneiderman, are doing everything they can to sue me on a foundation that took in $18,800,000 and gave out to charity more money than it took in, $19,200,000.

Donald Trump a réagi jeudi aux poursuites engagées contre lui en les qualifiant de "ridicules". "La Fondation Trump n'était guère plus qu'un chéquier pour régler les dépenses de M. Trump et de ses entreprises à des organisations à but non lucratif, quelles que soient leur raison d'être et leur légalité", a affirmé la procureure.

Jessica Thivenin très remontée contre une marque de luxe — Snapchat
Et pour cause: elle ne pourra plus porter ses escarpins Christian Louboutin dans les prochaines éditions des Marseillais sur W9. Les candidats des Marseillais se sont de suite rebellés contre cette décision sur les réseaux sociaux: " Je trouve ça minable.

Son conseil d'administration, où siégeaient les enfants Trump, n'existait que sur le papier, et ses dépenses étaient directement réglées par la Trump Organization, non pas en fonction de leur objectif charitable, mais uniquement en fonction du statut fiscal du destinataire du chèque. En deux tweets, il a accusé les "démocrates véreux" qui dirigent l'Etat de New York de "tout faire pour l'attaquer en justice". Le procureur général a également envoyé des lettres à L'Internal Revenue Service, l'agence du gouvernement fédéral des États-Unis qui collecte l'impôt sur le revenu et des taxes diverses, et à la Commission électorale fédérale pour d'éventuelles mesures supplémentaires, qui pourraient s'ajouter aux nombreux problèmes juridiques de Donald Trump.

Elle demande aussi à ce que le président américain soit interdit de diriger une organisation à but non lucratif à New York pendant 10 ans, tandis que ses enfants seraient eux interdits de direction pendant un an.

L'enquête sur la fondation de Donald Trump a commencé en juin 2016, près de six mois avant son élection à la Maison Blanche, après des révélations du Washington Post qui mettait le doigt sur des paiements douteux.

Il a aussi assuré qu'il ne réglerait pas cette affaire à l'amiable, comme il l'a fait dans le passé pour d'autres assignations au civil.

Le président américain avait d'ailleurs annoncé dès décembre 2016 avoir l'intention de dissoudre la fondation. La dissolution comme la dispersion des fonds ont cependant été bloquées par l'enquête.

Recommande: