Guerre commerciale : nouvelle salve de taxes de Trump contre la Chine

15 Juin, 2018, 23:21 | Auteur: Basile Toussaint
  • Mike Pompeo et Xi Jinping assis se regardent dans les yeux

Compte tenu du vol de propriété intellectuelle et technologique dont la Chine se rend coupable et de ses autres pratiques commerciales déloyales, les Etats-Unis vont mettre en place une surtaxe de 25% sur 50 milliards de dollars de produits importés de Chine intégrant des technologies importantes au niveau industriel.

"Nous allons immédiatement prendre des mesures en matière de droits de douane d'une ampleur équivalente", a-t-il écrit dans un communiqué diffusé sur son site internet, appelant les autres pays à une "action collective" contre cette "conduite rétrograde et dépassée" de Washington. Le Conseil d'Etat (gouvernement) a décidé d'imposer des droits de douane de 25% sur 659 produits américains d'une valeur totale de 50 milliards de dollars, a rapporté l'agence Chine nouvelle. Une partie de ces droits de douane, portant sur un montant de 34 milliards de dollars de produits américains, dont les produits agricoles et l'automobile, entreront en vigueur le 6 juillet, indique l'agence Chine nouvelle.

"La décision américaine viole les règles de l'Organisation mondiale du Commerce et elle est contraire au consensus auquel la Chine et les Etats-Unis étaient parvenus lors de précédentes négociations commerciales", a commenté l'agence Chine nouvelle. L'administration américaine s'était fixée le 15 juin comme date limite pour publier cette liste, une date qui intervient alors qu'elle est engagée dans une double course diplomatique.

Le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, avait d'ailleurs échangé jeudi à Pékin des propos assez durs avec son homologue chinois, Wang Yi, qui a exhorté Washington à éviter une approche "perdante" pour les deux partenaires.

Vendredi, Pékin a annoncé qu'elle allait invalider ces accords.

Retransmission télévisée du Mondial: Le Pm Dionne réconcilie la RTS et le GFM
Mahammed Boun Abdallah Dionne a enfin trouvé un terrain d'entente pour rompre cette querelle entre la RTS et TFM. Et la Rts a accepté de retirer sa plainte contre Gfm.

Les nouvelles taxes annoncées relancent la crainte d'une guerre commerciale, qui pourrait compromettre la croissance économique de la planète toute entière.

"La Chine ne souhaite certainement pas de guerre commerciale, mais en raison du comportement malveillant, nuisible et à courte vue des Etats-Unis, la Chine est obligée d'imposer des contre-mesures puissantes et de défendre de manière résolue ses intérêts nationaux", a argué le ministère chinois du Commerce.

Thomas Donahue, le président de l'influente organisation patronale US Chamber of Commerce, a, lui, mis en garde sur des pertes potentielles de centaines de milliers d'emplois.

Les présidents américains et chinois Donald Trump et Xi Jinping.

Ce revirement de l'administration avait provoqué l'indignation des Républicains au Congrès qui ont déploré que la Maison-Blanche s'en prenne à ses alliés plutôt que de viser la Chine.

Recommande: