Réunion de la Fed avec hausse des taux à la clef

15 Juin, 2018, 15:49 | Auteur: Basile Toussaint
  • Immeuble de la Réserve fédérale américaine à Washington. La banque centrale devrait se resserrer un peu plus sa politique monétaire mercredi

Lors de sa conférence de presse, le président de la Fed Jerome Powell a estimé que les taux d'intérêt se rapprocheront du niveau neutre l'année prochaine et qu'alors, il ne sera plus adapté de conserver le terme "accommodant" dans les communiqués de politique monétaire.

La BCE a acheté depuis mars 2015 pour plus de 2.400 milliards d'euros d'obligations sur le marché, afin de soutenir la croissance et les prix, et continue de le faire au rythme de 30 milliards d'euros par mois. "Divers responsables ont indiqué que cette réunion devrait comporter une discussion sur le Programme d'achat d'actifs (PAP) et qui, selon nous, jettera les bases d'une réduction progressive, après septembre et décembre, mais ne sera probablement pas traduite par un engagement officiel", a déclaré Ray Attrill, qui dirige la stratégie des changes à la National Australia Bank. "Il y aura probablement une révision à la hausse des prévisions d'inflation du fait des résultats d'avril qui ont été nettement supérieurs aux projections antérieures de la BCE". Mais les voyants sont loin d'être tous au vert et la situation en zone euro se complique, entre coup de froid sur la conjoncture, tensions commerciales accrues et incertitude sur les intentions du nouveau gouvernement italien.

Toutefois, comme toujours, ce sont surtout les propos de Jerome Powell qui seront analysés avec soin afin d'anticiper le rythme de resserrement monétaire (3 ou 4 hausses de taux cette année?).

À 2 %, les taux resteront encore historiquement bas mais leur trajectoire à la hausse soutient le dollar, ce qui peut malmener les monnaies des pays émergents.

Wall Street a terminé dans le rouge mercredi, lestée par une Banque centrale américaine (Fed) se montrant plus optimiste sur l'économie et donc plus disposée à resserrer sa politique monétaire, ainsi que par la menace de nouvelles sanctions sur la Chine.

Le Maroc présentera sa candidature au Mondial 2030 (MHE)
Talbi Alami, ajoutant que la Fifa a reconnu la capacité du Maroc d'organiser une compétition internationale de cette envergure.

La banque centrale s'attend à une croissance américaine de 2,8 % cette année, soit un peu plus fort que celle de 2,7 % estimée en mars.

Ce groupe se réunit actuellement huit fois par an, une rencontre systématiquement suivie d'un communiqué mais seulement quatre fois par an d'une conférence de presse.

"C'est important pour la courbe de taux et pourrait bien se traduire par une inversion plus rapidement que le marché ne l'a anticipé".

La monnaie chinoise valait 6,4003 yuans pour un dollar contre 6,4028 yuans mardi vers 15H30 GMT.

Le bitcoin valait 6.265,06 dollars, contre 6.531,39 dollars la veille, selon des chiffres compilés par Bloomberg.

Recommande: