Buts Portugal - Espagne (Coupe du Monde 2018 : Triplé de Ronaldo)

16 Juin, 2018, 10:28 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • Prochain article						 Article précédent					
	Pin	 Premier gros choc. AFP							Whatsapp			Twitter			Facebook			Commentaires 0

Ce vendredi soir, l'Espagne et le Portugal ont offert aux spectateurs du stade Olympique Ficht, à Sotchi, un spectacle grandiose, ponctué de six buts, dont trois de la star du Real Madrid Cristiano Ronaldo. "C'est mon premier triplé en Coupe du monde".

Les Espagnols, eux, ont cru tenir la victoire alors qu'ils menaient au score. Mais on n'avait encore rien vu. Mais le but tombait de l'autre côté du terrain et était de nouveau signé Ronaldo. La combinaison sur coup-franc entre Iniesta et Koke a amené à une remise de la tête de Busquets que Diego Costa a propulsé au fond des filets. Démonstration trop courte mais très intéressante: dans cette configuration, les Portugais, qui manquent de solutions sur le plan offensif, ont suffisamment de qualités pour aller très loin. Jamais il n'avait marqué plus d'une fois jusqu'alors.

La 2e journée du groupe B aura lieu mercredi.

Un premier teaser pour le "Dumbo" de Tim Burton
Cette bande-annonce aux références rétro et nostalgiques, est truffée de clins d'oeil aux monstres, le premier amour de Burton. Colin Farrell , Danny DeVito , Eva Green , Michael Keaton partagent donc les aventures de l'éléphant volant .

Cristiano Ronaldo: On avait quitté Cristiano Ronaldo en finale de la Ligue des Champions après une prestation individuelle peu remarquée. Une faute évitable de Piqué à 20 mètres du but et la sanction a été immédiate.

71e: Diego Costa passe prêt de son troisième but. Diego Costa lui, ne va pas le rater. Auteur d'un triplé, il a porté son équipe et lui a évité une cruelle défaite dans les dernières minutes. En Espagne, Diego Costa a montré qu'il pouvait répondre présent au moment opportun. Sa frappe du gauche est belle. mais quelle erreur de De Gea, le portier espagnol! Dominés et rejoints par des Espagnols saignants malgré une semaine de psychodrame après le départ de leur sélectionneur, les portugais ont repris l'avantage grâce à une frappe à l'entrée de la surface de Ronaldo, bien aidé par le cafouillage du goal espagnol David de Gea.

Recommande: