Comcast lance une contre-offre sur Fox, pourtant promis à Disney

16 Juin, 2018, 06:31 | Auteur: Lea Montgomery
  • Rupert Murdoch boss du groupe Fox

Comcast avait confirmé en mai qu'il préparait une offre toute en numéraire et supérieure à celle de 52 milliards de Disney, qui était toute en titres.

Le secteur des médias est en plein bouleversement aux États-Unis, les groupes traditionnels cherchant à se renforcer en réaction à la puissance des géants technologiques comme Google, Netflix ou Amazon. Disney lancera-t-il une nouvelle offre plus élevée? En attendant, Fox a pris acte de cette offre mais redit par voie de communiqué qu'il "examinerait avec soin" et "prendrait en considération" la proposition de Comcast. Les actionnaires de la Fox discuteront de l'offre de Disney lors d'une réunion extraordinaire qui se tiendra le 10 juillet prochain.

Au lendemain du feu vert donné à l'achat par AT&T de Time Warner, le géant du câble et des médias Comcast a proposé, mercredi 13 juin, de racheter moyennant 65 milliards de dollars (55 milliards d'euros) la plupart des actifs que 21 Century Fox - dont les studios de cinéma 20 Century Fox et des chaînes de télévision étrangères - avait déjà accepté de céder à Walt Disney en décembre.

Acquitté par la CPI, le Congolais Bemba "est en Belgique"
Ses avocats lui ont recommandé de ne pas s'exprimer du tout jusqu'à ce que sa peine dans cette seconde affaire soit fixée. "Suite aux consultations nécessaires à la mise en œuvre de la décision de la Chambre, M.

Mais la décision d'un juge américain mardi de donner un feu vert inconditionnel au projet a changé la donne, et donné des ailes à Comcast pour repartir à l'assaut du groupe de Rupert Murdoch. Et le groupe d'assurer que son projet pourrait recevoir le feu vert des autorités de la concurrence à l'étranger, "en raison de notre présence relativement réduite en dehors des Etats-Unis".

Le groupe a accédé à certaines demandes de Fox, comme le fait de prévoir le versement d'une indemnité en cas d'échec de la transaction, a précisé Comcast. Les groupes de médias CBS et Viacom ou encore le câblo-opérateur Charter pourraient notamment chercher des alliances.

Attendue, la contre-offre de Comcast a fait peu bouger les titres dans les échanges électroniques suivant la clôture: Disney reculant de 0,15 %, Fox progressant de 0,14 % tandis que Comcast cédait 0,37 % vers 22H30 GMT.

Recommande: