Le décès de la chanteuse Maurane dû à une cause accidentelle

16 Juin, 2018, 22:05 | Auteur: Lea Montgomery

Il aura fallu près d'un mois et demi pour que les raisons de sa mort soient annoncées.

Son départ inopiné avait enclenché l'ouverture d'une enquête, dont les résultats ont été révélés ce vendredi dans un laconique communiqué du parquet de Bruxelles: "l'enquête relative au décès de Madame Claudine Luypaerts, alias Maurane, est clôturée". Une information judiciaire avait été ouverte et une autopsie pratiquée pour éclaircir les causes de son décès. Aucune intervention de tiers n'ayant été relevée, la chanteuse est bel et bien décédée de cause accidentelle, conclut la justice, qui précise qu'en l'absence d'infraction, le dossier a été placé sans suite.

Pour toucher son allocation RSA, il faudra peut-être faire du bénévolat
Une nouvelle dont s'est félicitée la nouvelle présidente du département, Brigitte Klinkert dans un communiqué. Mais saisie, la justice administrative avait annulé la délibération du conseil départemental.

Maurane, qui avait brièvement participé à la fin des années 1980 à la deuxième version de l'opéra rock Starmania, était une figure très connue des amateurs de chanson française.

Le 7 mai dernier, Maurane avait été retrouvée morte à son domicile bruxellois. Elle avait été jurée entre 2012 et 2014 de l'émission de télévision "La nouvelle star". Des célébrités de la chanson française avaient aussi fait le déplacement comme Pascal Obispo, Maxime Le Forestier, Zazie, Francis Cabrel, Francis Lalanne ou Gérard Lenorman. Maurane était mère d'une fille, Lou, née en décembre 1993.

Recommande: