Carrefour: l'ancien PDG renonce à son indemnité de départ nération

18 Juin, 2018, 19:36 | Auteur: Basile Toussaint
  • CARREFOUR LA RÉMUNÉRATION DES DIRIGEANTS DOMINE UNE AG HOULEUSE

Lors de l'assemblée générale de Carrefour ce vendredi, les actionnaires ont approuvé à 68% la rémunération et les indemnités de départ de Georges Plassat, pour un total de 13,1 millions d'euros.

Cette somme comportait près de 4 millions d'euros d'indemnité de départ sous forme d'un engagement de non-concurrence. L'ancien PDG de Carrefour Georges Plassat a renoncé à une partie de la rémunération accordée à son départ, qui avait été jugée choquante par le gouvernement, ont annoncé samedi 16 juin le groupe de distribution et le patronat.

Cet énorme chèque avait suscité la colère des syndicats du groupe, en pleine restructuration, la CFDT dénonçant une somme "dépourvue de toute exemplarité" et "déconnectée" des résultats du distributeur.

"Pour Bruno Le Maire, le versement de telles sommes ne se justifiait pas, compte tenu de la situation du groupe, lorsque Georges Plassat a quitté son poste".

Danger pour le rover en pleine tempête sur Mars — Opportunity
Les tempêtes d'une telle ampleur sont relativement rares sur Mars , et sont une préoccupation pour les programmes d'exploration. Bien qu'elles soient vieilles de plus de 15 ans, " ce sont les meilleures piles du système solaire", a-t-il dit.

" Les anciens dirigeants de Carrefour ont laissé une situation très dégradée, cette situation a amené la nouvelle direction à prendre des mesures de restructuration qui vont se traduire par des pertes d'emplois et des fermetures de magasins".

Ce code élaboré par l'Association française des entreprises privées (Afep), qui regroupe les plus grands groupes français, et le Medef, fixe ce qui est toléré et ne l'est pas, notamment en matière de rémunération des PDG sur le départ. Fin 2016, de nombreuses critiques s'étaient élevées, y compris de la part de l'Etat actionnaire, contre le salaire du patron du constructeur automobile Renault, Carlos Ghosn (15,4 millions d'euros en 2016).

Le Medef et l'Afep ont également annoncé samedi qu'ils publieraient "une version renforcée du code de gouvernement d'entreprise dans les prochains jours". Le HCGE est chargé d'examiner depuis 2013 l'application de ce code, une sorte de règlement de bonne conduite établi par le patronat.

De son côté, l'actuel PDG de Carrefour, Alexandre Bompard, a annoncé qu'il fera des propositions pour que sa propre indemnité de départ, versée au terme de son mandat, qui court jusqu'au 31 décembre 2020, ne "fasse plus débat".

Recommande: