Donald Trump menace de taxer (encore plus) les importations chinoises

19 Juin, 2018, 10:53 | Auteur: Basile Toussaint
  • Donald Trump critiqué pour un salut militaire à un général nord-coréen

Les sanctions commerciales s'appliqueront ainsi des deux côtés en deux vagues: une première concerne l'équivalent de 34 milliards de dollars de marchandises chinoises et 545 produits américains, alors que la deuxième vague est actuellement à l'étude.

Évoquant également la Syrie, MM.

"La Chine n'a apparemment aucune intention de changer ses pratiques illégales d'acquisition de la propriété intellectuelle et de la technologie américaines", déplore-t-il, estimant que le géant asiatique a décidé au contraire de "menacer les entreprises, les travailleurs et les agriculteurs des Etats-Unis".

Une menace à laquelle le géant asiatique était resté sourd puisqu'il avait annoncé dans la foulée qu'il imposerait des taxes à l'identique sur des marchandises américaines.

La dernière rencontre entre Vladimir Poutine et Donald Trump remonte à novembre 2017, au Vietnam.

Vendredi, la Maison Blanche avait annoncé des taxes douanières de 25% sur 50 milliards de dollars d'importations en provenance de Chine pour compenser le vol de la propriété intellectuelle et de technologies américaines.

Salut les Terriens : Laurent Baffie tâcle Christine Angot
Laurent Baffie explique alors les raisons de son courroux envers Christine Angot: " Elle m'a traitée d'hypocrite, c'était hors caméra.

Le président américain avait auparavant indiqué avoir demandé au représentant au Commerce Robert Lighthizer d'identifier les produits chinois qui devront être soumis à cette nouvelle taxation. Ces mesures pourraient porter à 450 milliards la valeur des produits chinois taxés - soit la grande majorité des importations venues de Chine.

"Des mesures supplémentaires doivent être prises pour encourager la Chine à changer ses pratiques déloyales et à ouvrir son marché aux biens américains", a justifié lundi soir Donald Trump dans un communiqué.

"Cette escalade dangereuse est l'ultime rappel que le Congrès doit intervenir et exercer son autorité sur la politique commerciale", a fustigé dans un communiqué la National Retail Federation, lobby de la distribution.

Si la Chine venait à augmenter à nouveau ses droits de douane en réponse à la dernière initiative des Etats-Unis, "nous répondrons à cet acte en envisageant des droits de douane supplémentaires sur 200 autres milliards de dollars de marchandises", a déclaré Donald Trump. Soit un déficit de plus de 375 milliards de dollars. "A bien des égards, la Chine n'a pas beaucoup de force de frappe en matière de représailles".

"Les relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine doivent être bien plus équitables", a-t-il martelé.

L'administration Trump doit en outre publier d'ici le 30 juin des mesures de restrictions aux investissements chinois. Les secteurs automobile et aéronautique redoutent eux aussi les conséquences de ce conflit.

Recommande: