Limitation à 80 km/h : le décret publié au journal officiel

19 Juin, 2018, 15:42 | Auteur: Armand Coulomb
  • Plus d'un millier de motards se sont rassemblés samedi à Caen pour protester contre la limitation de la vitesse à 80 km  h sur les routes secondaires qui entrera en vigueur au 1er juillet

Le décret associé à cette mesure, désigné par le numéro 2018-487, est dès à présent consultable sur le Journal Officiel. Toutefois, la vitesse sur les sections de routes comportant au moins deux voies affectées à un même sens de circulation est relevée, sur ces seules voies, à 90 km/h.

L'abaissement de la vitesse autorisée à 80 km/h entrera en vigueur sur les 400 000 kilomètres de routes nationales et départementales à double sens qui n'ont pas de séparateur central du type terreplein, muret, ou glissière de sécurité.

Annoncée le 9 janvier dans le cadre d'un plan gouvernemental visant à réduire le nombre de tués sur les routes, la mesure a depuis déclenché une levée de boucliers des associations d'automobilistes et de motards, rejoints par des élus et même certains ministres.

Une " clause de rendez-vous " est fixée au 1 juillet 2020.

Honda : "Red Bull ne sera pas notre équipe d'usine"
Les rapports entre Renault et Red Bull s'étaient détériorés ces dernières années, car les victoires étaient devenues plus rares. Honda fournirait ses moteurs gratuitement à Red Bull, qui deviendrait son équipe d'usine n°1 après McLaren de 2015 à 2017.

En effet, après une baisse continue de la mortalité routière depuis 1970, celle-ci a connu trois années consécutives de hausse de la mortalité routière: 3,4 % en 2014, 2,2 en 2015, 0,5% en 2016.

En 2017, il y a eu 3 684 morts sur la route soit une baisse de 1,4 % par rapport à l'année précédente. Le premier ministre Edouard Philippe a toujours soutenu que cette mesure pourrait sauver entre 300 et 400 vies par an. "Si les résultats ne sont pas à la hauteur de nos espérances, (.) le gouvernement prendra ses responsabilités", a assuré Edouard Philippe.

Le texte précise bien que la limitation à 80 km/h sera appliquée sur "les routes bidirectionnelles à chaussée unique sans séparateur central". La vigilance va être de mise car toutes les routes ne seront pas équipées de panneaux pour signaler cette limitation de vitesse. Cette mesure " parisianiste ", selon le délégué général de l'association 40 millions d'automobilistes Pierre Chasseray, renforce également le sentiment d'isolement des habitants des zones rurales, où sont situées la plupart des routes concernées, estiment-ils.

Face à la colère de leurs administrés, des sénateurs ont préconisé une application " décentralisée et ciblée ", avec des routes limitées à 80 km/h choisies au niveau des départements en fonction de leur dangerosité.

Recommande: