Des enfants migrants retenus dans des cages en fer aux Etats-Unis

21 Juin, 2018, 01:08 | Auteur: Armand Coulomb
  • La tolérance zéro de l'administration US en matière d'immigration illégale a fait réagir la Première dame

En vertu de cette politique, la Maison Blanche a décidé de poursuivre au pénal tous les clandestins qui franchissent illégalement la frontière, ce qui pousse à la séparation des familles, les enfants ne pouvant pas être incarcérés.

La loi était déjà en vigueur sous l'administration de son prédécesseur Barack Obama, mais rarement appliquée. L'immigration illégale reste élevée à la frontière avec le Mexique: de mars à mai, plus de 50.000 personnes ont été appréhendées chaque mois.

Des images et des vidéos montrant les conditions de vie de mineurs migrants dans des camps de détentions ont été diffusées ce week-end par les autorités et ont choqué l'Amérique. D'autres élus ont visité lundi des établissements en Californie, la cheffe des démocrates à la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, dénonçant ensuite "une politique inhumaine et barbare". "Je ne veux pas qu'ils arrêtent mon père, je ne veux pas qu'ils l'expulsent", dit une voix féminine déchirée tandis que des pleurs et cris d'enfants résonnent derrière, sur un enregistrement, qui daterait de la semaine dernière dans l'un de ces centres, diffusé lundi par le site d'investigation ProPublica.

Le même jour, des activistes ont pris à partie la ministre américaine de la Sécurité intérieure, Kristjen Nielsen, qui mangeait... dans un restaurant mexicain. Donald Trump pourrait d'ailleurs se rendre au Capitole pour en discuter ce mardi, selon le " Wall Street Journal", rejetant de nouveau la responsabilité de cette situation sur la minorité démocrate.

Evaluation de l'Alternateur Bosch
L'alternateur est le composant de la voiture qui tient le rôle de générateur de courant électrique. L'alternateur Bosch est l'une des pièces les plus populaires actuellement présentes sur le marché.

Des enfants dans un centre de Rio Grande au Texas, le dimanche 17 juin.

Mais il n'est pas encore certain qu'il parvienne à rallier toutes ses troupes autour d'un texte qui devrait inclure également d'autres volets sur l'immigration crispant ses ailes dures comme modérées (statut des "Dreamers", nette réduction de l'immigration légale). "Si nous construisons le mur, si nous passons une loi pour mettre un terme au non-droit, nous n'aurons plus à faire face à ces choix terribles", a argumenté Jeff Sessions.

"Nous ne pensons pas que les familles doivent être séparées, un point c'est tout", a affirmé le chef des Républicains après avoir rencontré Donald Trump, dont la politique de "tolérance zéro" a conduit à séparer depuis début mai plus de 2.000 enfants migrants de leurs familles, à leur entrée aux États-Unis.

" New York va agir et assigner en justice pour mettre fin à cette attaque impitoyable et délibérée contre les communautés immigrées, et mettre fin à cette cruelle politique une fois pour toutes", a-t-il ajouté. These children should not be a negotiating tool.

Recommande: