Hôpital : les soignants réclament du temps pour s’occuper des malades

21 Juin, 2018, 16:34 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Peu d'échanges avec les patients, risque d'erreurs... Une large majorité de soignants estime ne pas avoir a...

Les personnels hospitaliers pointent du doigt la dégradation de leurs conditions de travail et la responsabilité de leur hiérarchie, selon un sondage Odoxa pour franceinfo.

En raison de ce manque de temps, plus de la moitié des soignants craint de mal soigner leurs patients et de faire des erreurs.

Trump veut dominer l'espace, la Lune et Mars
Un projet auquel n'adhère pas le Congrès, mais Trump a promis que " Cette fois, nous établirons une présence de long terme ". Kennedy en 1961, point d'orgue à une compétition spatiale de dix ans entre Washington et Moscou en pleine Guerre froide.

Autre enseignement de cette étude, les professionnels de santé hospitaliers sont débordés: ils travaillent en moyenne 47 heures par semaine. Sept infirmiers et aides-soignants sur dix estiment, en effet, ne pas avoir suffisamment de temps pour parler aux malades. "Ces résultats s'appliquent aussi bien au milieu hospitalier qu'au monde libéral. Ces dernières décennies, ce temps a été réduit au profit de tâches administratives, des réunions", déplore Jean Thévenot, président du Programme Aide Solidarité Soignant (PASS).

Ce temps médical et d'échange est pourtant indispensable pour l'efficacité des soins.

Recommande: