Coincés dans des grottes, des crocodiles orange existent depuis 3 000 ans

01 Juillet, 2018, 22:20 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Les crocodiles de couleur orange uniques au monde vivent au milieu d'excréments de chauves-souris dans des grottes obscures

Alors qu'ils essayaient de trouver des traces humaines dans les grottes d'Abanda, une équipe de scientifiques a aperçu des crocodiles aux yeux rouges et de couleur orange.

Depuis plusieurs jours, des vidéos font le tour du net, relayés par les réseaux sociaux, expliquant qu'au Gabon, connu pour sa diversité géologique et sa faune, des scientifiques ont eu l'incroyable surprise d'étudier pour la première fois au monde des crocodiles de couleur orange, vivant dans des grottes.

Mais après quelques recherches, ils ont de nouvelles théories: une dépigmentation due au manque de lumière ou alors une réaction face à la nocivité du "guano", une substance composée d'excréments de chauve-souris.

Depuis 2010, Richard Oslisly, Olivier Testa et le chercheur américain Matthew Shirley ont multiplié les expéditions scientifiques pour en savoir plus sur ces crocodiles hors du commun.

Un autre membre de l'expédition, Olivier Testa, avance une autre théorie: "L'urine des chauves-souris a commencé à attaquer leur peau et transformé leur couleur".

Des dizaines de crocodiles avec une coloration "normale" vivent dans des grottes voisines connectées à la surface, explique M. Testa, alors que les crocodiles oranges croupissent dans des grottes accessibles uniquement par des puits verticaux.

La Niçoise Simone Veil entrera au Panthéon ce dimanche 1er juillet
Le public pourra ensuite de 16h à 22h se recueillir près des deux cercueils, sous la nef du Panthéon. Ce parcours sera accompagné, entre autres, de Nuit et brouillard de Jean Ferrat .

Matthew Shirley estime que ces crocodiles auraient vécu dans la grotte d'Abanda il y a environ 3 000 ans. "C'était en 2008. Deux ans plus tard, nous avons sorti un premier spécimen de la grotte et nous avons remarqué qu'il était orange ", se souvient le géoarchéologue Richard Oslisly.

En faites, les grottes d'Abanda sont liées entre elles par des petits passages ou tuyaux mais ceux-ci peuvent facilement se bloquer à cause de la montée des nappes phréatiques.

Dans le noir absolu, ces animaux survivent avec un régime alimentaire particulier. Côté alimentation: dans les grottes, pas de poissons ni de crustacés, seulement des chauves souris pour les nourrir.

Selon les trois chercheurs, ces animaux sont apparentés au groupe des crocodiles nains Osteolaemus Tetraspis. Matthew Shirley parle d'un environnement particulièrement exigeant.

"Richard Oslisly souhaite que le site des grottes d'Abanda devienne un " sanctuaire protégé ". Le géoarchéologue compte développer le tourisme scientifique.

Recommande: