Les Associations de protection du consommateur s'indignent — Danone

01 Juillet, 2018, 11:45 | Auteur: Basile Toussaint
  • Le PDG de Danone Emmanuel Faber ici le 16 février 2018 à Paris

L'opérateur français Danone, qui détient 99,68% du capital de Centrale Danone, société anonyme cotée à la Bourse de Casablanca, s'est engagé, mardi 26 juin 2018, à rendre le prix du lait frais pasteurisé plus abordable.

Ils ont pris pour cible Centrale Danone ainsi que les stations-service Afriquia et la marque d'eau minérale Sidi Ali. Nous avons été marqués par ce boycott, le prix du lait frais pasteurisé Centrale n'ayant pas augmenté depuis 5 ans alors qu'il s'agit d'un produit de qualité optimale, fourni à travers une filière de lait dans laquelle nous avons fortement investi " a souligné le PDG de Danone, Emmanuel Faber, lors d'un point de presse.

Mondial-2018: l'Allemagne tenante du titre éliminée, Mexique et Suède qualifiés
La Mannschaft avait battu la Corée du Sud , co-organisateur de l'évènement, en demi-finale (1-0). Côté coréen, la précipitation entraîne des fautes et ils ont déjà récolté deux cartons jaunes.

"J'ai souhaité venir moi-même, aujourd'hui, écouter, rencontrer des consommateurs, des jeunes, des épiciers, des représentants de nos salariés, mais également des agriculteurs pour écouter le message des Marocains, le comprendre et faire changer les choses", déclare le PDG de Danone dans une vidéo diffusée sur le compte Facebook de centrale Danone. "En tant que chef d'entreprise, il est de mon devoir d'en tirer des conséquences", a-t-il dit explicitant trois engagements majeurs de Danone. Tout en excluant toute possibilité d'un départ du groupe du Maroc, E. Faber affirme que dans le cadre de sa stratégie de reconquête, Centrale Danone s'est dite prête à vendre son lait au prix de production sans dégager de profit en cas d'un éventuel accord avec les fermiers.

Le but, selon le PDG de Danone, n'est pas d'importer le concept en le copiant dans sa totalité, mais plutôt de faire en sorte que "les Marocains puissent, [avec l'entreprise], inventer un nouveau modèle de marque". "Cette transparence sera vérifiable par tous, à tout moment", confirme Emmanuel Faber. Les consommateurs décident de toute la conception des produits et surtout, la marque prône une commercialisation au juste prix. Nous démarrons maintenant les travaux pour pouvoir conclure sur la viabilité économique de cette proposition au plus vite. "Nous espérons qu'elle recevra un accueil favorable parmi les acteurs concernés ". Il y a une attente dans la société marocaine, de plus de proximité, plus de transparence, plus d'équité.

Recommande: