Geoffroy Roux de Bézieux élu président de l'organisation patronale — Medef

04 Juillet, 2018, 19:52 | Auteur: Basile Toussaint
  • Le candidat à la présidence du Medef Geoffroy Roux de Bézieux, au Conseil économique et social le 31 mai

Diplômé de l'école de commerce l'Essec, Geoffroy Roux de Bézieux se présente comme un patron "moderne" à même de "renouveler" le Medef.

Les patrons ont un nouveau patron, et il a du pain sur la planche. Il succède à Pierre Gattaz, en poste depuis juillet 2013. Réunis en assemblée générale, les 556 délégués devront trancher entre G. Roux de Bézieux, un créateur d'entreprise qui a fait fortune dans les télécoms et qui dirige Notus Technologies et le Stéphanois A.Saubot, patron du groupe industriel Haulotte, spécialisé dans les nacelles élévatrices et les chariots télescopiques. Il était vice-président du Medef chargé du pôle économie, et en particulier de la fiscalité et du numérique. "Il faut donner un nouveau visage au Medef, plus jeune, plus représentatif des nouveaux secteurs notamment la technologie et plus féminin", avait-il déclaré lundi sur Europe 1.

Soulignant mardi dans un discours avant la tenue du scrutin que les cinq prochaines années étaient "pleines d'incertitudes" aussi bien "de nature politique" que "géostratégique", il a jugé qu'il fallait "transformer" le Medef "pour aider à transformer le pays".

Paul McCartney revient à Québec et à Montréal | Musique
Soyez prêts à rocker Canada! Il s'arrêtera ensuite au Centre Bell de Montréal le 20 septembre . La tournée Freshen Up commencera en force le 17 septembre au Centre Vidéotron de Québec.

Notre service - Entrepreneurs, toutes vos formalités juridiques en ligne: plus simple, plus rapide et moins cher, pour créer une entreprise, modifier ses statuts, protéger une marque ou un logo, déposer un brevet, récupérer une facture.

Soulignant que de "nombreux observateurs" se réjouissaient "d'une prétendue fin des corps intermédiaires", il a lancé: "l'Etat n'a pas le monopole de l'intérêt général".

Recommande: