Claude Lanzmann, réalisateur de Shoah, est mort

05 Juillet, 2018, 15:55 | Auteur: Lea Montgomery
  • Décès de Claude Lanzmann le réalisateur de

Journaliste, cinéaste, écrivain, Claude Lanzmann, décédé ce jeudi 5 juillet à 92 ans à Paris, était surtout un grand passeur de mémoire. "Claude Lanzmann est mort ce matin à Paris. Il était très très faible depuis quelques jours", a indiqué une porte-parole de Gallimard, son éditeur. L'écrivain a été transporté à l'hôpital Saint-Antoine où son décès a été constaté, a précisé la même source. En hommage, on vous propose de revoir cette scène très forte de son film le plus mythique: Shoah, sorti en 1985. Claude Lanzmann se remariera alors deux autres fois avec Angelika Schrobsdorff, romancière allemande, puis Dominique Petithory. Parti enseigner en Allemagne, il se dirige vers le journalisme après sa rencontre au début des années 50 avec Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir. C'est dans les années 70 qu'il décide de choisir un nouveau média pour s'exprimer: le cinéma. Il sort son premier film Pourquoi Israël en 1972 avant de s'atteler à la réalisation du documentaire Shoah, consacré à l'extermination des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il planchera ensuite sur l'oeuvre monumentale de sa vie, Shoah. Lanzmann avait également réalisé Tsahal, en 1994, un documentaire de 5h qui fera l'objet de vives polémiques.

Il vit une histoire d'amour de 7 ans avec la philosophe féministe.

Claude Lanzmann avait été très affecté par la mort brutale, l'an dernier, de son fils Félix, "emporté à 23 ans par un cancer impitoyable".

"La mort ne va pas de soi, avait récemment confié Claude Lanzmann à un journaliste de l'AFP".

500 oeufs de flamants roses perdus à cause d'un tournage de film
Mais, selon l'association France Nature Environnement Languedoc-Roussillon, cela n'a pas été sans perturber la faune locale. Il a néanmoins annoncé renoncer à continuer de tourner son film en Petite Camargue - la suite se déroule en Norvège.

Prenant les rênes de la revue Les Temps modernes en 1986, quarante ans après sa fondation par Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir, Claude Lanzmann eut une belle formule: il faudrait, par rapport à cet héritage, maintenir un " cap de non-infidélité ".

"La guillotine - plus généralement la peine capitale et les différents modes d'administration de la mort - aura été la grande affaire de ma vie.", écrivait-il dans Le lièvre de Patagonie, récit autobiographique publié en 2009.

1985: sortie de Shoah, qui a nécessité 12 années de tournage.

2013: Le dernier des injustes, son dernier film.

Recommande: