Le groupe RN (ex-FN) dépense sans compter — Fiesta

05 Juillet, 2018, 16:26 | Auteur: Armand Coulomb
  • Champagne, cadeaux et dîners luxueux : le Rassemblement national (ex-FN) doit 500 000 euros au Parlement eu...

Le Parlement européen a exigé lundi du groupe des eurodéputés du Rassemblement National (RN, ex-FN) le remboursement de plus de 500.000 euros de frais injustifiés, dont des bouteilles de champagne et des dîners luxueux.

La décision a été prise lundi en fin d'après-midi avec le soutien unanime du Bureau du Parlement européen, chargé d'étudier les comptes des huit groupes européens.

Parmi les dépenses listées dans le rapport d'audit pour 2016 que l'AFP a pu consulter, figurent une centaine de cadeaux de Noël à plus de 100 euros, quelque 230 bouteilles de champagne dont six à plus de 81 euros, et un repas de Noël pour 140 personnes pour une facture de plus de 13.500 euros. Par précaution, l'administration du Parlement avait en effet déjà gelé cette année plus de 500.000 euros du budget de fonctionnement du groupe pour 2018, qui s'élève en totalité à plus de trois millions d'euros.

"Il y a toujours eu des groupes dont certaines petites dépenses n'étaient pas acceptées, mais c'est peut-être la première fois que le chiffre est aussi important et que l'argent a été utilisé à des fins très éloignées de ce qu'on peut imaginer pour un groupe politique", a commenté un porte-parole du Parlement, cité dans les médias. En cause: le manque de justificatifs de ces sommes, le fait qu'elles "enfreignaient le principe de gestion financière" ou encore, "les règles relatives aux marchés publics". Il faut aussi noter que le RN devra rembourser aussi 60 000 euros au titre d'irrégularités similaires pour l'année 2016. S'y trouvent également un repas avec des " industriels " au restaurant gastronomique parisien L'Ambroisie, à 449 euros par personne.

Meurtre d'Alexia Daval : la piste du complot familial évoqué
Me Randall Schwerdorffer, l'avocat de Jonathann Daval avait seulement déclaré à la presse: " Mon client a des choses à dire ". Jonathann Daval a reconnu avoir été présent sur les lieux, mais n'avoir pas assisté directement au meurtre de son épouse.

L'hebdomadaire Le Canard enchaîné avait affirmé que ce dernier repas rassemblait le dirigeant italien de la Ligue (extrême droite), désormais ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini, et la présidente du RN Marine Le Pen. Marine Le Pen, qui a quitté son poste d'eurodéputée pour entrer à l'Assemblé nationale en 2017, a démenti cette dernière information.

La plus large part des frais de bouche non justifiés reprochés au groupe sont le fait d'eurodéputés RN, selon la liste apparaissant dans l'audit.

Le groupe ENL, qui rassemble 35 eurodéputés, est composé de près de moitié de membres du Rassemblement national, suivis de ceux du FPO autrichien, de la Ligue italienne et du Parti pour la liberté (PVV) néerlandais.

Recommande: