En Autriche, le président iranien plaide pour la sauvegarde de l'accord nucléaire

06 Juillet, 2018, 22:51 | Auteur: Armand Coulomb
  • Un attentat contre des opposants iraniens déjoué en France un couple inculpé en Belgique

Le président iranien Hassan Rohani a entamé lundi un voyage en Suisse et en Autriche jugé "d'une importance capitale" à Téhéran pour la coopération entre la République islamique et l'Europe après le retrait américain de l'accord sur le nucléaire iranien.

Déterminé à "mettre en échec" ces décisions américaines, destinées à aggraver la situation socio-économique du pays et à entraîner ainsi un changement de régime, l'Iran s'est exprimé sur la question par la voix du premier vice-président Eshagh Jahangiri, qui a déclaré aussitôt: "Nous allons assurément faire quelque chose pour mettre en échec ce slogan des Etats-Unis selon lequel le pétrole de l'Iran doit être endigué".Quelques jours plus tôt, le président Hassan Rohani intervenait sur le registre plus global des sanctions pour dire que "Téhéran ne capitulera pas devant Washington et ne fera pas des "concessions".

Et pour bien marquer cette détermination, il avait explicitement mentionné le fait que son pays s'est déjà préparé au scénario éventuel d'un retrait des Européens de l'accord nucléaire, évoquant l'existence de plans de riposte sans en dévoiler la teneur.

En raison de la commission présumée d'une infraction dans un autre pays que celui où il est en poste, son immunité diplomatique ne peut être invoquée, ont indiqué plusieurs sources à l'AFP.

Depuis leur retrait en mai de l'accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015, les Etats-Unis ont annoncé le rétablissement de sanctions contre l'Iran et veulent notamment "réduire à zéro" ses revenus tirés de ses ventes de pétrole brut, comme l'annonçait lundi le directeur politique du département d'État, Brian Hook.

L'accord de Vienne a permis de sortir l'Iran de son isolement en levant temporairement une partie des sanctions économiques internationales le visant.

Bordeaux : Bouygues Telecom réalise le premier test "5G" en conditions réelles
Orange veut ainsi tester les capacités de débits et les problèmes de saturation de la 5G dans la deuxième ville de France . Pendant la présentation de Bouygues , Orange a dégainé un communiqué de presse autour de la 5G.

Après la Suisse, le président iranien se rendra en visite en Autriche où il rencontrera le président Alexander Van der Bellen et le chancelier Sebastian Kurz.

L'Iran a menacé de reprendre une partie des activités nucléaires qu'il a mises en sommeil si ses demandes ne sont pas satisfaites.

Les autres partenaires de l'Iran au sein de cet accord proclament leur volonté d'aller de l'avant sans les Etats-Unis et de maintenir l'adhésion de Téhéran à ce pacte.

"Les ambassades et les bureaux du régime iranien en Europe sont des centres d'espionnage et de terrorisme", a affirmé le porte-parole des Moudjahidines du peuple, Shahin Gobadi.

Le couple est mis en cause pour avoir voulu commettre un attentat à la bombe samedi à Villepinte près de Paris, lors d'un rassemblement organisé par les Moudjahidine du Peuple Iranien (MEK), un parti d'opposition iranien fondé en 1965 et interdit par les autorités iraniennes depuis 1981.

Selon le site internet du ministère autrichien des Affaires étrangères, M. Assadi a le rang de troisième conseiller à l'ambassade d'Iran à Vienne.

Recommande: