Renault et la mairie de Paris vont annoncer de nouveaux services — Autolib

06 Juillet, 2018, 21:11 | Auteur: Basile Toussaint
  • Renault en course pour remplacer Autolib'

Anne Hidalgo, Thierry Bolloré et une Renault Zoé.

De son côté, le groupe concurrent PSA a indiqué mardi qu'il prévoyait de lancer son propre service d'autopartage à Paris au troisième trimestre 2018, avec dans un premier temps 500 véhicules électriques Peugeot et Citroën. Cette offre comprendra des VTC électriques via Marcel du Groupe Renault; des véhicules électriques en autopartage accessibles en libre-service 24/7 et sans stations; ainsi que des véhicules électriques en autopartage en boucle, pour des trajets plus longs, accessibles en libre-service 24/7 depuis des parkings Renault ou partenaires. Un dispositif que l'on appelle le " free floating ".

Ni Renault ni PSA ne donnent de détails sur le prix du service, les abonnements, la façon dont sera gérée la recharge des véhicules...

Cette initiative mondiale pour les mobilités durables sera "un espace de dialogue, d'expertise, d'expérimentation et d'accélération du développement des nouveaux services de mobilité, au plus près des attentes et des usages des citoyens", précise le communiqué. Ce stationnement sera gratuit, dans la limite de six heures consécutives. Mais le constructeur ne précise pas le nombre de véhicules qui seront déployés à Paris.

Alors que le déploiement progressif des véhicules électriques Renault commencera dès le mois de septembre, la marque française annonce 2000 véhicules d'ici fin 2019.

Deux personnes hospitalisées dans un état critique après Skripal — Royaume-Uni
Le couple s'était rendu la veille à Salisbury où il avait fait du shopping et pris un verre avec des amis. Peter Cook, 58 ans, un voisin de Dawn Sturgess a affirmé qu'elle avait une "petite fille".

Renault/Nissan possède quatre modèles de voitures particulières et utilitaires " zéro émission " dans sa gamme, en particulier la ZOE au succès commercial confirmé dans sa catégorie. En effet, les voitures ne seraient pas branchées à des bornes mais fonctionneraient en autopartage.

"Nous lancerons un label d'autopartage début 2019 pour les plates-formes qui exercent cette activité (Ubeequo, Communauto, Zipcar, PSA, Renault.) afin de définir des conditions à remplir pour avoir un service homogène et fiable sur l'ensemble du territoire francilien", a déclaré Mme Pécresse, répondant à une question du président du groupe Modem Yann Wehrling.

En introduisant un débat sur les nouvelles mobilités, la maire (PS) Anne Hidalgo avait évoqué un secteur "en pleine mutation" dans lequel Paris voulait être "pionnière", avec la lutte contre la pollution de l'air toujours en ligne de mire.

Quelques semaines seulement après la fin d'Autolib, il lève le voile sur son plan d'action avec le soutien de la Ville de Paris et qui mettra l'accent sur les véhicules électriques connnectés et autonomes.

Recommande: