Ghannouchi : le peuple de Tunis a accordé sa confiance à S.Abderrahim

08 Juillet, 2018, 17:53 | Auteur: Armand Coulomb
  • La nouvelle maire de Tunis Souad Abderrahim le 3 juillet 2018

La nouvelle maire de Tunis, Souad Abderrahim, candidate du parti "Ennahdha" lors des municipales du 6 mai 2018, a souligné l'importance de réaliser le consensus et de travailler loin des tensions entre les élus. La candidate était opposée à Kamel Idir, ancien responsable local sous Ben Ali et tête de liste du parti du président Béji Caïd Essebsi, Nidaa Tounès.

Souad Abderrahim remporte les élections municipales de la capitale, Tunis.

Souad Abderrahim vient d'entrer dans l'histoire de son pays, la Tunisie. Militante durant ses années universitaires, elle avait siégé au sein du bloc Ennahdha à l'Assemblée Constituante de 2011 à 2014, où elle s'était taillée une réputation de moralisatrice.

Les Tunisiens auront forcément à juger la prestation et le rendement des différentes municipalités, à l'aune de la couleur politique de Mme ou M. le maire. Le parti lui-même, soucieux de ne pas braquer ses opposants, souhaite se présenter comme un parti "musulman démocrate ". "Ce sera l'amélioration de l'esthétique de Tunis", a-t-elle annoncé, résolue à prendre à bras-le-corps l'épineux problème de la gestion des déchets qui n'a fait qu'empirer depuis 2011.

Le président mexicain invite le pape François
La violence, souvent liée au trafic de drogue, a tué environ 240 000 personnes depuis 2006, dont la moitié depuis 2012. Après deux échecs successifs, Lopez Obrador a obtenu une victoire écrasante à la présidentielle.

Sur les quatre principaux adjoints de Mme Abderrahim élus mardi, deux sont issus de la liste Ennahdha, un de Nidaa et un est indépendant. Selon l'Instance indépendante électorale (Isie), 47% des élus sont des femmes, dont 573 sont têtes de listes (29,5% du total).

La cartographie locale du pays prend forme et se clarifie au fil des jours, et ses contours devront être complètement tracés et parachevés aujourd'hui, au terme du marathon d'installation des conseils municipaux entamé il y 21 jours à travers le territoire national, où les délégations spéciales cèdent la place, une à une, aux nouvelles équipes sorties des urnes.

Selon l'ONG Al Bawsala, sur les 270 conseils municipaux investis mardi soir, 53 étaient présidés par des femmes - soit environ 20%, contre 16% de maires femmes en France selon l'association des maires de France.

Recommande: