Grotte de Tham Luang en Thaïlande: les premiers enfants sont sortis

08 Juillet, 2018, 16:22 | Auteur: Armand Coulomb
  • Un plongeur porte une bonbonne d'oxygène en passant devant plusieurs ouvriers

Les conditions pour une évacuation sont jugées "parfaites" par la cellule de crise, notamment en ce qui concerne le niveau d'eau dans la grotte.

Le timide message d'espoir survient au lendemain de la mort d'un plongeur thaïlandais, un nouveau développement tragique dans cette affaire qui a commencé il y a deux semaines, sous la forme d'une aventure visant à célébrer l'anniversaire de l'un des garçons.

Samedi dix sauveteurs chargés d'explorer la montagne pour trouver des voies susceptibles de conduire vers la grotte ont été légèrement blessés lorsque leur voiture est tombée d'une falaise.

Finalement, l'opération d'évacuation des douze enfants et de leur entraîneur de football, coincés dans une grotte inondée en Thaïlande depuis quinze jours, a débuté dimanche 8 juillet.

Le premier devrait sortir vers 21 heures (14H00 GMT) dimanche.

Plus tôt dans la journée, les 12 enfants et l'entraîneur bloqués dans la grotte ont pu transmettre des lettres à leurs parents et à leurs proches, par l'intermédiaire de plongeurs. "Les garçons sont prêts à affronter tous les défis", a déclaré Narongsak Osottanakorn, le chef de la cellule de crise, lors d'une conférence de presse organisée à distance du site de la grotte.

Coupe du monde : la Belgique élimine le Brésil (vidéo)
Les Belges, vainqueurs du match disputé à Kazan, rencontreront le 10 juillet les Bleus, qui ont éliminé vendredi l'Uruguay (2-0). Pour la deuxième fois de son histoire, après le Mondial 1986, la Belgique va retrouver le dernier carré d'une Coupe du monde.

"Si, comme je l'espère, ces enfants retrouvent leurs familles dans les jours qui viennent et que leur état de santé leur permet de voyager, la FIFA serait heureuse de les inviter à assister à la finale de la Coupe du monde", a écrit Infantino dans une lettre adressée au président de la Fédération thaïlandaise de football.

Les secours ont inséré un tuyau de plusieurs kilomètres pour acheminer de l'oxygène dans la poche où le groupe s'est réfugié. Chacun devait être escorté par deux plongeurs professionnels. L'équipe de sauveteurs est composée de 13 plongeurs, dont des étrangers et cinq nageurs de combat de l'armée thaïlandaise. Rappelons que les 12 enfants et leur entraîneur de foot pris au piège d'une grotte inondée dans le nord de la Thaïlande ont entamé samedi leur 14e jour sous terre. Les secours s'interrogeaient depuis des jours sur l'opportunité de déclencher une évacuation périlleuse, des pluies de mousson attendues prochainement risquant de ruiner les efforts continus depuis plusieurs jours pour drainer l'eau de la grotte.

Pour l'instant, un plongeur aguerri doit faire onze heures de trajet pour arriver jusqu'aux enfants: six heures aller, cinq heures retour grâce au courant.

Les secours ont prévenu que les enfants sortiraient "un par un", et que cela prendrait au total "deux à trois jours". Il faudra de nombreuses heures avant que le premier garçon ne sorte au grand jour. "Mais nous n'avons pas encore localisé leur position", a confié le chef de la cellule de crise, Narongsak Osottanakorn, également gouverneur de la province de Chiang Rai.

Or, les enfants, âgés de 11 à 16 ans, ne savent pas nager. Le parcours est long de plusieurs kilomètres dans des boyaux accidentés, avec de difficiles passages sous l'eau.

Recommande: