Le bilan des pluies torrentielles atteint 48 morts — Japon

08 Juillet, 2018, 16:22 | Auteur: Armand Coulomb
  • Intempéries au Japon au moins 20 morts recensés

Shinzo Abe, le Premier ministre japonais, a estimé ce 8 juillet lors d'une réunion de crise à Tokyo avec ses principaux ministres, que les secours menaient désormais une "course contre la montre" afin de pouvoir sauver les sinistrés piégés par les conséquences dramatiques de pluies exceptionnelles qui continuent de s'abattre violemment sur l'ouest du Japon.

"Cette zone a été transformée en océan. Nous essayons aussi de remettre en état les infrastructures vitales comme le réseau d'eau et le gaz", a indiqué Yoshihide Fujitani, un responsable de la gestion des catastrophes de la préfecture d'Hiroshima.

Quelque 300 personnes, des nourrissons aux personnes âgées, ont par ailleurs été prises au piège dans un hôpital de Kurashiki, dans la préfecture d'Okayama, alors que l'eau d'une rivière avoisinante a déferlé sur la région.

Mutsunari Imawaka, un porte-parole du bureau de gestion des catastrophes de la préfecture d'Okayama, a expliqué à l'AFP que la situation était très difficile à évaluer: "la catastrophe est énorme et nous travaillons dur pour sauver le plus de vies possibles". Les habitants se sont réfugiés par endroit sur le toit de leurs habitations en attendant les secours, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, malgré l'ordre des autorités locales d'évacuer. Les images de télévision les montraient agitant des chiffons blancs pour être repérés.

Nombreux sont aussi ceux qui lançaient des appels au secours sur les réseaux sociaux en donnant leur adresse postale.

Calendrier Coupe du monde
Le défenseur Raphaël Varane a ouvert le score en première période grâce à une tête. Ce sera le 10 juillet à Saint-Pétersbourg (20 heures).

Et le gouvernement a mis en place dimanche un "quartier général de gestion de la catastrophe".

L'agence de météorologie nationale a prévenu qu'elle était susceptible d'élever au maximum son niveau d'alerte pour plusieurs régions où inondations et glissements de terrains sont particulièrement redoutés. L'Agence météorologique prévoit que les pluies devraient continuer jusqu'à dimanche, dans l'ouest mais aussi commencer à toucher l'est du Japon.

"Ma maison a été emportée par les eaux et complètement détruite", a pour sa part rapporté Toshihide Takigawa, également à Hiroshima. Des épais flots boueux déferlaient sur des quartiers entiers totalement noyés, selon les images des télévisions. Les usines de Panasonic, Mitsubishi Motors et Mazda ont notamment été contraintes de stopper leurs chaînes de production dans la région.

Le Japon est souvent traversé par d'importants fronts pluvieux en plus des typhons qui le balayent régulièrement en été. Elle invite à la vigilance face au risque de crues, de glissements de terrain et de rafales de vent. Quelque 72 morts avaient été déplorés en 2014 dans la région de Hiroshima et une quinzaine de personnes avaient péri dans le nord en 2016 après le passages d'un typhon.

Recommande: