4 des 12 enfants de la grotte déjà évacués — Thaïlande

09 Juillet, 2018, 10:24 | Auteur: Lea Montgomery

Le premier jeune rescapé est attendu vers 21 heures locales, au plus tôt.

L'espoir s'était amoindri après des jours de report en raison de risques trop importants. Quatre des 13 jeunes coincés dans une grotte en Thaïlande ont d'ores et déjà été secourus, a indiqué dimanche 8 juillet en début d'après-midi le ministère de la Défense thaïlandaise.

"Aujourd'hui est le grand jour". Dimanche, Narongsak Osottanakorn, le chef de la cellule de crise thaïlandais, a fait l'annonce que tout le monde attendait: l'opération d'évacuation des 12 enfants et de leur entraîneur de football prisonniers d'une grotte en Thaïlande est lancée. Pour le moment, il faut onze heures à un plongeur aguerri pour faire l'aller-retour jusqu'aux enfants: six heures aller, cinq heures retour grâce au courant. Quatre kilomètres à parcourir, deux plongeurs accompagneront chaque adolescent, mais il leur faudra aussi franchir plusieurs passages étroits et là, chacun sera seul.

Signe du péril de l'entreprise, un ancien plongeur de la marine thaïlandaise est mort vendredi lors d'une opération de ravitaillement des enfants. Les conditions pour une évacuation sont jugées "parfaites" ces jours-ci par la cellule de crise, notamment en ce qui concerne le niveau d'eau dans la grotte. "Nous devons utiliser la zone pour aider les victimes", ajoutait la police dans le haut-parleur.

L'annonce d'évacuation a été suivie par un branle-bas de combat dans le camp monté par les journalistes, avec des caméras partout et des lits de camp pour être aux meilleures places pour filmer l'évacuation des enfants.

Royaume-Uni : le ministre du Brexit David Davis démissionne
Davis, jugeant que les propositions de Mme May n'avaient de Brexit " que le nom " et n'étaient " pas acceptables ". Nous devons nous assurer qu'il y ait maintenant un véritablement changement pour le #Brexit.

"Le chef de la cellule de crise l'a annoncé". Vendredi dernier, les responsables du sauvetage ont informé disposer d'un 'temps limité' pour évacuer les enfants de cette profonde grotte. "Nous avons de plus en plus de médias qui arrivent et s'installent partout", avait-il critiqué.

Les secours ont réussi à insérer un tuyau de plusieurs kilomètres pour acheminer de l'oxygène dans la poche où le groupe s'est réfugié et le niveau d'oxygène s'est stabilisé dans la grotte. Face à l'afflux de journalistes, pataugeant dans la boue depuis des jours, les autorités avaient posé des barrières métalliques pour les tenir à distance et permettre aux secouristes de travailler sans caméras autour.

De nouvelles pluies pourraient d'ailleurs s'abattre sur le nord de la Thaïlande, et peut-être recouvrir le rocher sur lequel les enfants et leur entraîneur ont trouvé refuge.

Mais samedi soir et dimanche, des averses sont tombées, rappelant l'urgence à faire sortir les enfants.

Partis pour explorer la grotte de Tham Luang qui se trouve dans un parc forestier de la province de Chiang Rai, près de la frontière avec la Birmanie, les garçons, âgés de 11 à 16 ans et leur entraîneur, qui a 25 ans, ont été portés disparus après leur entraînement de football le 23 juin.

Recommande: