Thaïlande : lancement de l'opération pour évacuer les enfants piégés dans une grotte

09 Juillet, 2018, 01:48 | Auteur: Basile Toussaint
  • Grotte en Thaïlande: 100 forages pour tenter d'accéder aux enfants par le haut

Les opinions en Thaïlande sont partagées entre ceux qui lui reprochent d'avoir emmené les enfants sous sa responsabilité dans une grotte connue pour être inondable à la mousson, et d'autres qui lui sont gré d'avoir donné aux enfants sa ration de nourriture avant qu'ils ne soient localisés. Selon ce journaliste du Guardian, présent sur place, la première évacuation se terminera au plus tôt à 21h heure locale, 16h heure de Paris. "Les garçons sont prêts à affronter tous les défis", a déclaré Narongsak Osottanakorn, le chef de la cellule de crise, lors d'une conférence de presse organisée à distance du site de la grotte.

Aucune image de l'opération n'a émergé pour l'heure, les autorités thaïlandaises ayant créé un large périmètre de sécurité autour de la zone.

Certains boyaux sont dangereux, et le passage dans ces corridors a déjà coûté la vie ces derniers jours à un plongeur venu apporter de l'oxygène dans la grotte où s'est réfugié le groupe.

Dimanche, nombre de médias se sont précipités devant l'hôpital de Chaing Rai, à une heure de route du site, où les victimes doivent être évacuées.

Les quatre enfants à sortir de la grotte ont été évacués par hélicoptère vers un hôpital de la ville de Chiang Rai, à 70 km de la grotte.

13h22: "C'est aujourd'hui le jour J", a déclaré dimanche matin Narongsak Ossothanakorn, gouverneur de la province et coordinateur de l'opération, après avoir ordonné aux journalistes de quitter le camp de commandement, un vaste espace boueux à l'entrée de la grotte de Tham Luang planté d'auvents et où étaient postées les centaines de journalistes et de secouristes volontaires.

Le dirigeant de l’Agence de protection de l’environnement américaine claque la porte
Pour ses dépenses personnelles, l'homme était plus regardant. Un de plus sur la longue liste des "virés" de Donald Trump .

Le niveau d'oxygène s'est stabilisé dans la grotte, mais le niveau de "dioxyde de carbone est un autre facteur" à prendre en compte, a-t-il précisé.

Si l'opération a été déclenchée sans plus attendre, c'est parce que le niveau de l'eau dans la grotte est au plus bas grâce à un pompage incessant depuis des jours. Les journalistes sont désormais confinés à un bâtiment administratif situé à environ un kilomètre de la grotte et ne peuvent plus voir directement le déroulement des opérations. 90 plongeurs, 50 étrangers et 40 thaïlandais, sont impliqués dans l'opération de sauvetage. Le premier enfant libéré des profondeurs a pu être extrait de la grotte dimanche à 17h40 locales (10h40 GMT).

Les secours ont prévenu que les enfants sortiraient "un par un", et que cela prendrait au total "deux à trois jours". Les "sangliers sauvages" est le nom de l'équipe de football des enfants, partis explorer la grotte le 23 juin après leur entraînement pour une raison encore inconnue.

Pour effectuer cette mission, treize spécialistes en spéléologie ont été dépêchés.

Il faut à des plongeurs aguerris cinq heures pour faire le trajet de retour.

Un ancien plongeur de la marine thaïlandaise a péri vendredi lors d'une opération de ravitaillement des enfants, ce qui a semé le doute quant à la faisabilité d'une extraction sans risque du groupe.

Recommande: