Assistants d'eurodéputés: 2 millions d'euros retenus au RN

10 Juillet, 2018, 04:10 | Auteur: Armand Coulomb
  • Assistants d'eurodéputés fictifs: la justice saisit 2 millions d'euros au Rassemblement national Marine Le Pen dénonce un

"En confisquant notre dotation publique sans jugement sur cette pseudo-affaire des assistants, les juges d'instruction nous appliquent la peine de mort à titre conservatoire", a réagi Marine Le Pen sur Twitter. Le trésorier du parti d'extrême-droite, Wallerand de Saint-Just, confirme: " Je ne vais pas vous raconter d'histoires, on ne pourra pas continuer à fonctionner longtemps comme ça", décrivant la trésorerie du RN comme " déjà exsangue ".

Pour le parlement européen, les 2 millions d'euros saisis ne sont même pas suffisants pour combler le préjudice qu'a subi l'institution.

Mme Le Pen donnera une conférence de presse à ce sujet lundi à 10h, selon un communiqué. D'autant que le RN n'arrive pas à obtenir de prêts des banques, dont certaines ont fermé l'an dernier des comptes du FN, rappelle-t-il.

La présidente du parti a également écrit une lettre ouverte à ses adhérents, les appelant à se "lever [contre] une dictature qui veut tuer le premier parti d'opposition".

Pour la députée du Pas-de-Calais, "le caractère politique de l'initiative ne fait aucun doute, puisque l'un des deux juges est membre du Syndicat de la Magistrature", classé à gauche, "et l'autre est un de ses compagnons de route".

Beryl, premier ouragan de la saison dans l'Atlantique
Une dégradation est attendue durant la nuit de dimanche à lundi sur l'archipel. Parmi elles, cinq à neuf pourraient se transformer en ouragans.

L'ancienne avocate dénonce "une violation manifeste et incontestable" de la présomption d'innocence, dans une affaire "qui n'est pas encore jugée". Elle dénonce par ailleurs cette décision qui intervient alors que l'affaire est encore au stade de l'instruction.

Cette aide publique, qui s'établissait à 63 millions d'euros au total en 2017 et devrait avoisiner les 68 millions d'euros en 2018, est la principale source de financement des partis. De sources concordantes, les juges qui enquêtent sur l'affaire des assistants parlementaires du FN au Parlement européen, qui réclame le remboursement de plus de 7 millions d'euros, ont invoqué l'endettement du parti pour justifier cette saisie, craignant que la subvention ne serve qu'à rembourser des emprunts et soit donc indisponible pour recouvrer d'éventuelles pénalités.

Le RN devait recevoir lundi, comme d'autres partis politiques, une avance de la moitié de l'aide publique de 4,5 millions d'euros à laquelle il a droit, calculée selon ses résultats aux législatives de 2017 et dont le versement a pris du retard. Les juges Français soupçonnent la mise en place par le RN d'un véritable système pour rémunérer aux frais du Parlement européen des permanents du parti.

Les investigations ont mis au jour des courriels et des tableaux suggérant que les contrats d'assistant étaient ventilés selon les crédits disponibles sur les enveloppes des élus, sans nécessairement demander l'accord de ces derniers. Le FN en tant que personne morale et neuf assistants ou eurodéputés, dont Marine Le Pen et le député des Pyrénées orientales Louis Aliot, sont poursuivis.

Mais pour la dirigeante du RN, il s'agit d'un "dossier vide" où les personnes mises en cause "ont toujours contesté les faits".

Recommande: