Grotte en Thaïlande : huit jeunes sur 13 désormais sauvés

10 Juillet, 2018, 08:52 | Auteur: Basile Toussaint
  • LILLIAN SUWANRUMPHA via Getty Images     
             Grotte de Tham Luang en Thaïlande les premiers enfants coincés dans sont sortis

La semaine dernière, on vous faisait part d'une bonne nouvelle lorsque les secours avaient réussi à retrouver vivants les douze enfants d'une équipe de football, ainsi que leur entraîneur, alors qu'ils étaient enfermés dans une grotte depuis une dizaine de jours. La pluie ayant repris de plus belle depuis cette nuit, ils craignent que le niveau de l'eau ait remonté dans les cavités, rendant les opérations d'évacuation encore plus risqués. Le premier ministre thaïlandais, Prayuth Chan-ocha, chef de la junte militaire au pouvoir depuis quatre ans, doit se rendre sur le site de la grotte lundi.

Quatre des 13 jeunes coincés dans une grotte en Thaïlande ont d'ores et déjà été secourus et devaient sortir à pied sur la dernière section, sans danger, a annoncé dimanche 8 juillet le ministère de la Défense. Ce mini-sous-marin est censé être tiré dans l'eau par des plongeurs.

La Thaïlande toute entière est suspendue à la saga des 12 enfants et de leur entraîneur de 25 ans bloqués dans le vaste réseau souterrain depuis le 23 juin par la montée des eaux.

Les enfants ont reçu des messages de soutien de célébrités aussi diverses que le président américain Donald Trump, la star de football Lionel Messi et le gourou américain de la technologie Elon Musk.

Mais le drame passionne aussi à l'étranger -les médias internationaux ont envoyé des centaines de journalistes sur place.

Des plongeurs expérimentés guident les enfants le long d'un parcours tortueux, marqué par des portions inondées et étroites, en particulier un passage très difficile à franchir dans lequel il faut se faufiler et qui est le cauchemar de la cellule de crise. Entre-temps, les équipes de plongeurs ont dû se reposer et replacer des bouteilles d'oxygène le long du parcours, d'où l'intervalle entre les deux évacuations.

4 des 12 enfants de la grotte déjà évacués — Thaïlande
Mais samedi soir et dimanche, des averses sont tombées, rappelant l'urgence à faire sortir les enfants. L'espoir s'était amoindri après des jours de report en raison de risques trop importants .

Baptisés par les réseaux sociaux "Sangliers sauvages 1, 2, 3 et 4", les quatre garçons sont "en sécurité", avait expliqué dimanche soir le chef des secouristes thaïlandais, Narongsak Osottanakorn.

Ce manque de détails rajoute à l'angoisse des parents qui attendent à l'entrée de la grotte d'être réunis avec leur enfant.

"J'attends toujours ici à la grotte, je croise les doigts", dit à l'AFP Supaluk Sompiengjai, la mère de Pheerapat, communément appelé par son surnom, "Night". Un ancien plongeur de la marine thaïlandaise y a laissé la vie, témoignant de la très grande difficulté de l'entreprise, même pour des professionnels.

Les hordes de journalistes accourus des quatre coins de la Thaïlande et de la planète sont tenus à l'écart de la grotte, de même que de l'hôpital de Chiang Rai où les quatre premiers rescapés ont été placés en observation.

Mais face à la menace de nouvelles pluies et à la baisse des niveaux d'oxygène dans la chambre où le groupe avait trouvé refuge, les autorités ont décidé dimanche de tenter le tout pour le tout.

Recommande: