Pau. Cinq morts dans un incendie : " La piste du drame familial privilégiée "

11 Juillet, 2018, 02:06 | Auteur: Armand Coulomb
  • Le feu a pris dans cet immeuble. Capture Google

Selon la même source, "lorsque nous sommes arrivés dans l'appartement, un canapé se consumait ". Les enquêteurs privilégient la piste du différend familial. Le drame s'est déroulé à l'intérieur (de l'appartement).

Cinq personnes, dont un enfant, ont été découvertes dans l'appartement.

Les pompiers ont été alertés par une personne "qui ne pouvait pas ouvrir la porte de l'appartement" et "s'inquiétait car elle voyait du sang couler sur le rebord d'une des fenêtres de l'appartement", ont précisé les pompiers.

Ce sont les pompiers, appelés pour des fumées se dégageant d'un appartement situé au premier étage d'une résidence du centre-ville, qui ont fait la macabre découverte. Quant aux parents de la jeune femme, présents dans l'appartement, "ils portent des traces de violences par objets contondants", a ajouté cette source. "Elle devait partir à la fin de l'année parce qu'elle était professeur et elle ne voulait pas partir, elle se sentait bien ici", a ajouté l'intéressée qui précise que sa voisine lui avait assuré "qu'elle allait le regretter".

Grotte en Thaïlande : huit jeunes sur 13 désormais sauvés
Mais le drame passionne aussi à l'étranger -les médias internationaux ont envoyé des centaines de journalistes sur place. Ce mini-sous-marin est censé être tiré dans l'eau par des plongeurs.

La piste d'un drame familial est désormais privilégiée. "Il s'agit de deux couples et d'un enfant". Selon des voisins interrogés par le quotidien Sud Ouest, "les disputes étaient fréquentes au sein du couple". Selon la source proche de l'enquête, il n'y a "pas de trace de violences apparentes sur l'enfant, qui serait mort des suites de l'incendie ". Ils y ont découvert les corps sans vie de la famille: une mère de 36 ans et ses parents qui allaient fêter leur 66ème anniversaire, tous trois de nationalité espagnole, le compagnon, un Marocain âgé de 32 ans, et le fils du jeune couple, né à Pau il y a environ deux ans. "Une grosse dispute a éclaté à 05H00 du matin, j'ai entendu des cris d'enfants", a témoigné cette voisine.

Une fois sur place, les pompiers ont procédé à l'évacuation de près d'une trentaine de personnes qui résidaient dans l'immeuble et le feu a été "rapidement maîtrisé".

Saisie de l'enquête, la police judiciaire cherchait toujours mardi matin à identifier précisément les victimes. "On ne sait rien de plus", a indiqué Jean-Paul Brin, premier adjoint à la mairie de Pau à l'AFP. Des autopsies devraient avoir lieu dans les prochains jours. " Quelqu'un aurait mis le feu à un canapé; les voisins, voyant de la fumée ce matin, ont alerté les pompiers".

Recommande: