Premier client pour les Airbus A220 — JetBlue

11 Juillet, 2018, 20:05 | Auteur: Basile Toussaint
  • Un avion est visible dans le reflet des lunettes d'un visiteur au salon aéronautique Le Bourget

L'avion, avec sa livrée aux couleurs d'Airbus, s'est posé en milieu de journée sur le tarmac du site du géant européen.

"C'est un accord gagnant-gagnant".

Airbus et Bombardier avaient annoncé leur rapprochement spectaculaire en octobre, permettant au programme CSeries en difficulté de s'appuyer sur la force commerciale d'Airbus dans le monde pour décoller commercialement.

Au lendemain de l'annonce de l'achat de 60 Airbus A220 par le transporteur JetBlue, TVA Nouvelles a appris que plusieurs autres compagnies aériennes pourraient bientôt passer des commandes pour l'appareil remplaçant le défunt CSeries de Bombardier.

Mais il s'agit évidemment aussi de deux mainmises sur des programmes venus progressivement attaquer leurs propres programmes par le bas, Bombardier et Embraer ne se cachant pas d'avoir délibérément quitté le seul marché de l'aviation régionale pour venir concurrencer les appareils moyen-courrier de 100 à 150 sièges avec des performances et des caractéristiques très convaincantes.

France-Belgique: la STIB et la RATP lancent un pari sur Twitter
Depuis le début de la Coupe du monde, la STIB s'est montrée très réactive après les victoires des Diables. La réponse de la Stib , la société des transports bruxelloise, ne s'est pas fait attendre.

Airbus compte aussi sur les synergies qu'il peut dégager et l'effet de masse auprès de sa chaîne d'approvisionnement pour réduire les coûts de production de l'avion qui n'a pas encore enregistré le succès commercial espéré.

Le premier CSeries 100 a été mis en service en 2016 par la compagnie Swiss, tandis que Air Baltic a été la compagnie de lancement du CSeries-300.

Les deux partenaires visent notamment le marché nord-américain, où le CSeries a remporté un premier succès auprès de la compagnie Delta Air Lines, avec une commande de 75 appareils.

La compagnie affirme également que les atouts de ces nouveaux appareils permettront de développer sa stratégie de croissance de ses " villes cibles, y compris les options de programmation des vols transcontinentaux. Cette annonce, attendue depuis des mois, est survenue à peine quelques heures après que les appareils développés par Bombardier eurent été rebaptisés A220-100 et A220-300, à l'image du catalogue d'appareils d'Airbus.

Une seconde ligne d'assemblage sera installée à Mobile dans le sud des Etats-Unis, afin de servir l'important marché américain.

Recommande: