Trois nouveaux enfants évacués de la grotte

11 Juillet, 2018, 15:54 | Auteur: Basile Toussaint
  • Edition numérique des abonnés

Récit d'un sauvetage hors-norme qui a mis en émoi tout un pays. Après deux semaines passées dans les ténèbres de la grotte de Tham Luang, au nord de la Thaïlande, les 12 jeunes footballeurs des " Sangliers sauvages " et leur entraîneur ont été secourus, après trois jours d'une opération de sauvetage intense.

Les nouvelles pluies qui tombaient mardi ajoutaient à l'urgence des opérations pour sauver quatre enfants et leur coach toujours pris au piège.

Et Manchester United a rapidement réagi aux nouvelles positives concernant la sécurité des enfants, publiant une courte déclaration sur Twitter pour inviter l'équipe à les regarder jouer à Old Trafford dans la saison à venir. 90 plongeurs participent à l'opération, dont 50 étrangers. Entre boyaux inondés et passages étroits dans lesquels il faut se faufiler, le parcours, de plusieurs kilomètres, était semé d'embûches et prenait cinq heures retour à un plongeur aguerri. Mais, malgré un début rapide des recherches, d'importantes précipitations stoppent les premiers secours.

Ils ont été coupés de leur famille pendant deux semaines, privés de lumière et de nourriture, sans savoir s'ils seraient jamais retrouvés pendant neuf long jours.

Après leur découverte par les plongeurs britanniques, les sauveteurs ont désespérément passé en revue toutes les solutions possibles, percer des tunnels dans la montagne ou attendre sous terre pendant des semaines la fin de la mousson.

Pendant plusieurs jours, les secours ont tenté de pomper les eaux de la grotte.

CM 2018 : La France en finale en battant la Belgique
Dimanche 15 juillet, ils affronteront le vainqueur de l'autre demi-finale, entre l'Angleterre et la Croatie. Un match intense, tendu et à l'arrivée la France qui l'emporte d'un petit but face à la Belgique .

Un sauveteur est décédé lors des opérations de ravitaillement des enfants en oxygène.

Un premier groupe de quatre est sorti dimanche, un autre a suivi lundi.

"Nous prévoyons de sortir les quatre garçons et leur entraîneur" de football, a dit Narongsak Osottanakorn.

"Les huit sont en bonne santé, pas de fièvre", a déclaré Jesada Chokedamrongsuk, responsable du ministère de la Santé publique, devant des journalistes à l'hôpital de Chiang Rai.

Restent encore sous terre quatre enfants, ainsi que leur entraîneur, bloqués depuis le 23 juin. Le groupe va être gardé en observation à l'hôpital pendant une semaine. Les enfants ont reçu des messages de soutien de Donald Trump, la star de football Lionel Messi et le gourou américain de la technologie Elon Musk.

Par ailleurs, les médecins ont indiqué que les rescapés ne pourront donc pas accepter l'invitation du président de la FIFA, qui offrait aux enfants d'assister à la finale du Mondial-2018, le 15 juillet à Moscou. Mais "ils ne peuvent pas y aller, ils doivent rester à l'hôpital pendant un moment", a répondu Thongchai Lertwilairatanapong, haut responsable du ministère de la Santé.

Recommande: