Conclusion surprise: Trump dit maintenant croire à l'OTAN !

12 Juillet, 2018, 23:55 | Auteur: Armand Coulomb

"Nous avons de très bonnes relations", a soutenu M. Trump devant la presse après avoir accusé quelques heures plus tôt l'Allemagne d'"enrichir la Russie" avec ses achats de gaz et de ne pas contribuer assez aux dépenses pour la défense.

Ce qui irrite le président américain, c'est l'accord conclu par l'Allemagne avec la Russie pour des livraisons de gaz. À en croire les propos du président américain, l'Allemagne a les mains liées. Puis il a tiré une deuxième salve sur Berlin en s'adressant à Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l'OTAN, pour préciser: "Elle paie des milliards de dollars à la Russie pour ses approvisionnements en énergie et nous devons la protéger contre la Russie".

Si l'on en croit le site Politico, qui cite des responsables au courant des échanges tenus en privé, Donald Trump aurait prévenu ses Alliés que s'ils ne mettaient pas la main à la poche, les Etats-Unis "feraient cavalier seul".

Une rumeur a alors parcouru les couloirs du siège de l'OTAN: Donald Trump aurait menacé de quitter de l'Alliance s'il n'obtenait pas satisfaction. Pour autant, n'est-ce pas lui qui met l'Europe face à ses contradictions et pointe les vrais problèmes? Il s'est également dit extrêmement "satisfait" des efforts en dépenses de défense annoncés par les Alliés au terme d'une réunion extraordinaire entre les dirigeants des 29 pays membres de l'Otan. "Cela va devenir de plus en plus difficile d'expliquer aux citoyens américains que certains pays ne partagent pas le fardeau des dépenses quand nos soldats continuent de risquer leurs vies à l'étranger". Le président américain réclame une plus grande participation financière des membres de l'organisation militaire. Inquiets de la baisse des budgets de défense en pleine crise ukrainienne, les membres de l'Otan se sont engagés, au sommet de 2014 au Pays de Galles, à "viser d'atteindre l'objectif de 2% en une décennie".

Erdogan s'exprime sur les relations bilatérales — Maroc/Turquie
Erdogan répète que le nouveau système est un gage d'efficacité pour relever les défis auxquels fait face la Turquie . Le technocrate avait par le passé dirigé l'Agence turque de gestion des situations d'urgence (Afad).

Après deux jours de doute sur ses intentions, Donald Trump a finalement réaffirmé jeudi l'"engagement fort" des Etats-Unis dans l'Otan. Pour Trump, "l'Allemagne est un pays riche".

Le président américain a aussi affirmé que son homologue russe Vladimir Poutine, qu'il s'apprête à rencontrer la semaine prochaine à Helsinki, était "un concurrent" et pas un "ennemi".

Bruxelles a accueilli le 11 juillet le Sommet de l'Otan qui se déroulerait pendant deux jours. Désormais tout le monde commence à revoir sa contribution à la hausse. "Il est important que l'Otan reste unie", a plaidé M. Stoltenberg. Les dépenses militaires des Etats-Unis ont représenté en 2018 près de 70% des dépenses militaires totales de l'Otan. "La France est sur la trajectoire annoncée avec 1,81% cette année et avec des augmentations chaque année", a-t-il souligné. Réponses sur le fonctionnement et le financement de l'OTAN en images.

Recommande: