La Croatie renverse l'Angleterre et file retrouver la France en finale

12 Juillet, 2018, 02:17 | Auteur: Lea Montgomery
  • CM2018: L'arbitre de Croatie-Angleterre désigné

La Croatie affrontera la France en finale du Mondial-2018, dimanche à Moscou, après avoir éliminé l'Angleterre après prolongation (2-1 a.p.), mercredi. La finale est programmée dimanche à Moscou au célèbre stade Loujniki (17h00 française).

Avec la victoire des Croates face aux Anglais (2-1), les Diables rouges retrouveront les Three Lions ce samedi pour la petite finale. La France disputera pour sa part sa 3e finale de Coupe du monde, après celle gagnée en 1998 face au Brésil et celle perdue en 2006 face à l'Italie. C'est la troisième fois que les Croates doivent passer par les prolongations, après leur 8e de finale contre le Danemark et leur quart contre la Russie, soit l'équivalent d'un match en plus dans les jambes, sans compter les séances de tirs au but.

Mario Mandzukic a inscrit son 31e but en 86 sélections, son deuxième dans cette Coupe du monde. Même si l'équipe risque d'être émoussée par rapport à l'équipe de France, avec 90 minutes de jeu disputées en plus par rapport à leurs prochains rivaux dans le tournoi. L'Angleterre, qui avait ouvert le score par Kieran Trippier sur coup franc (5e), l'a appris à ses dépens. Une finale inédite qui promet d'être spectaculaire.

Plusieurs femmes accusent Luc Besson — Violences sexuelles
Au deuxième rendez-vous, "il n'a même pas terminé de fermer la porte qu'il s'est jetée sur moi, pour me toucher ou pour m'embrasser", a-t-elle ajouté.

Il faut dire que ces derniers avaient parfaitement débuté la rencontre: jolie roulette de Jesse Lingard, passe dans le bon tempo pour Dele Alli et le capitaine croate Luka Modric qui fait faute à l'entrée de sa surface. Perisic a, pour l'occasion, signé son 20e but à l'occasion de sa 70e sélection avec la Croatie. Le Croate a battu Jordan Pickford d'une demi-volée pour donner à sa nation une première présence dans le match ultime.

Si la défaite des Anglais est aussi cruelle que porteuse d'espoirs, les Croates ont amplement mérité cette première finale de leur histoire.

Recommande: