Les gros plans de supportrices jugés "sexistes" par la FIFA

12 Juillet, 2018, 18:55 | Auteur: Lea Montgomery
  • Mondial 2018 : la Fifa ne veut plus de plans sur les jolies supportrices

Elle a constaté que les réalisateurs russes avaient tendance à tourner leur gros plans vers les supportrices jugées les plus sexy dans les tribunes. Une évolution complètement "normale" selon lui, comme le rapporte The Associated Press.

Lors de sa prise de parole, le responsable de la Fifa a ainsi estimé que le sexisme avait été l'un des grands problèmes de cette Coupe du monde en Russie. Des cibles de choix qui poussent désormais la FIFA à dire "stop" pour endiguer un sexisme ambiant bien loin des préoccupations du mouvement #MeToo qui a marqué ces derniers mois dans le monde entier.

L'instance internationale était déjà intervenue lors de la Coupe du monde au Brésil en 2014.

Erdogan s'exprime sur les relations bilatérales — Maroc/Turquie
Erdogan répète que le nouveau système est un gage d'efficacité pour relever les défis auxquels fait face la Turquie . Le technocrate avait par le passé dirigé l'Agence turque de gestion des situations d'urgence (Afad).

Piara Powar, à la tête du programme FARE qui lutte contre les discriminations dans le football, a précisé que la moitié des incidents de "sexisme de rue" impliquaient des "femmes présentatrices, qui étaient abordées alors qu'elles étaient en direct". Une supportrice particulièrement sexy avait souvent eu les faveurs du réalisateur local.

Fin juin, l'agence Getty avait retiré sa sélection de photos des "fans les plus sexy de la Coupe du monde" suite aux critiques sur les réseaux sociaux.

Recommande: