Guerre commerciale Etats-Unis - Chine : Pékin accuse Washington

13 Juillet, 2018, 19:10 | Auteur: Basile Toussaint
  • Le président américain Donald Trump lors d’une conférence de presse à Washington le 10 juillet 2018

"Pendant plus d'un an, l'administration Trump a fait preuve de patience en demandant à la Chine d'arrêter ses pratiques inéquitables, d'ouvrir ses marchés et de s'engager dans une véritable concurrence", a-t-il dit dans un communiqué. De son côté, la Chine fait valoir dans un rapport qu'elle "pratique avec énergie la conception de libre-échange" depuis qu'elle a rejoint l'OMC en 2001, et qu'elle "tient tous ses engagements annoncés".

Les nouveaux droits de douane imposés par les Etats-Unis entreront en vigueur après une période de consultation publique de deux mois, a précisé un représentant de l'administration.

Ces nouvelles mesures ne constituent pas une surprise car le président américain avait prévenu qu'il agirait de la sorte si Pékin optait pour l'escalade après la mise en oeuvre la semaine dernière des premières mesures protectionnistes américaines portant sur 34 milliards de dollars de produits chinois.

"Cela va aussi provoquer des représailles avec des droits de douane qui vont davantage nuire aux travailleurs américains", a-t-elle ajouté.

La Chine a accusé mercredi les Etats-Unis de vouloir "détruire" le commerce entre les deux pays, après les nouvelles menaces de Washington d'imposer des droits de douane punitifs sur 200 milliards de dollars d'exportations chinoises. "Les démarches américaines nuisent à la Chine, au monde entier mais aussi à leur propre pays, une conduite aussi peu raisonnable ne peut bénéficier ni d'autorité ni de confiance", a indiqué le Ministère du commerce chinois dans un communiqué.

Affirmant que la Chine "menace l'avenir de l'économie américaine", il s'est indigné du fait que Pékin "a commencé à prendre des mesures de rétorsion contre des produits américains". Pékin avait accusé Washington la semaine dernière, après la première bordée de mesures américaines, d'avoir déclenché " la plus grande guerre commerciale de l'histoire économique ".

Donald Trump critique vertement Theresa May — Brexit
Le secrétaire d'État britannique aux Affaires étrangères Alan Duncan a aussi essayé de dédramatiser. Outre le commerce, les échanges entre M.

Ces tarifs douaniers vont finalement couvrir un total de 50 milliards de dollars d'importations chinoises, a précisé Robert Lighthizer.

S'y ajoutent les taxes de 10% sur les importations d'aluminium et de 25% sur celles d'acier qui visent la Chine et d'autres pays.

Concrètement, l'administration va maintenant organiser des auditions et des enquêtes concernant l'impact de ces tarifs supplémentaires qui viseront, entre autres, des produits comme les poissons, les pneus, les articles en cuir, les fromages, le bois, le papier et des produits chimiques.

Donald Trump explique lutter contre le déficit commercial abyssal dont souffrent les États-Unis vis-à-vis de la Chine.

Pour sa part, le ministère du Commerce a déclaré que la Chine va saisir l'Organisation mondiale du commerce (OMC) au sujet de ces tarifs.

Recommande: