Donald Trump diffuse une lettre de Kim Jong-Un — USA

14 Juillet, 2018, 20:56 | Auteur: Armand Coulomb
  • Twitter

C'est une nouvelle fois à travers le réseau social twitter que le président américain a publié une lettre de Kim Jong-Un qui lui était adressée. Je suis fermement convaincu que les efforts sincères et l'approche unique que nous avons eus, moi-même et vous, Excellence, donneront bientôt leurs fruits dans les relations entre la Corée du Nord et les États-Unis " affirmé le leader nord-coréen dans sa lettre. Le leader nord-coréen y évoque " une mise en oeuvre fidèle " de la déclaration commune adoptée le 12 juin à Singapour mais n'aborde pas directement la question centrale du processus, la dénucléarisation de la péninsule coréenne et donc du régime de Pyongyang.

La lettre de Kim Jong-un est datée du jour précédant la diffusion par les Nord-Coréens de ces commentaires particulièrement violents. Malgré ces propos virulents, Donald Trump a tout de même choisi de publier sa lettre.

De son côté, Mike Pompeo s'est dit persuadé quant à la volonté du Nord de se dénucléariser, tout en admettant qu'il restait beaucoup à faire.

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo s'est rendu en Corée du Nord les 6 et 7 juillet dernier pour avoir des garanties au sujet d'une "dénucléarisation complète".

Sommet de Singapour: comment Kim Jong-un est passé de dictateur à champion de la paix?

A Londres, la venue de Donald Trump ne plaît pas à tous
Trump s'est voulu optimiste: "nous voulons faire des échanges avec le Royaume-Uni, ils veulent en faire avec nous". Affichant sa volonté de parvenir à un "formidable" accord d'échange bilatéral avec Londres, M.

Le département d'Etat a par ailleurs annoncé jeudi que des délégations des deux pays se retrouveraient le 15 juillet pour évoquer le rapatriement des restes des soldats américains portés disparus pendant la guerre de Corée.

La nouvelle demande américaine liée au pétrole est formulée dans une lettre au président du Comité de sanctions des Nations unies chargé de la Corée du Nord, accompagnée d'un résumé d'un rapport des services de renseignement américains, deux documents obtenus jeudi par l'Agence France-Presse (AFP).

Le sommet américano-nord-coréen s'est déroulé le 12 juin à Singapour.

"Une confiance mutuelle" que le leader de la Corée du Nord veut voir encore renforcée via des "actions concrètes".

Recommande: