Coupe du monde France-Croatie: la joie d'Emmanuel Macron

15 Juillet, 2018, 23:32 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • Edition numérique des abonnés

Dans une interview à la chaîne CBS samedi, diffusée dimanche, Donald Trump a estimé que la Russie, l'Union européenne et la Chine étaient, pour différentes raisons, des "ennemis".

Donald et Melania Trump sont arrivés en milieu de soirée dans la capitale finlandaise.

En juin 2017, la candidate démocrate Hillary Clinton avait accusé l'équipe de M. Trump et la Russie de s'être coordonnées pour faire dérailler sa campagne et favoriser la victoire de son adversaire républicain. "Et l'avoir fait dans des conditions de sécurité et de parfait déroulement était une gageure et bravo pour cela!", a-t-il souligné.

Lors de cette rencontre, la présidente croate a offert à son homologue russe un maillot croate orné du numéro 9 et le nom "Putin" et l'a félicité pour "l'organisation de cette Coupe du monde, un réel exemple de la façon dont un tel évènement doit être organisé".

Le premier goûte aux joies du golf - sa "principale forme d'exercice" selon ses termes - dans son luxueux complexe hôtelier écossais de Turnberry. Le chanteur et acteur américain Will Smith, auteur avec le Portoricain Nicky Jam et l'Albanaise Era Istrefi de l'hymne officiel du Mondial "Live it up", chantera dimanche durant la cérémonie de clôture qui précèdera la finale.

Edition numérique des abonnés
Piratage du parti démocrate: 12 agents russes inculpés aux Etats-Unis

Rattachement en mars 2014 de la péninsule ukrainienne de Crimée par Moscou, soutien de la Russie au régime syrien de Bachar al-Assad, nouveaux droits de douane américains.la liste est longue. La journée s'achèvera par une conférence de presse commune qui pourrait être haute en couleurs étant donnée la propension du magnat de l'immobilier à bondir d'un sujet à l'autre et à s'emporter face à des journalistes. Non loin du Palais présidentiel qui accueille le sommet, les manifestants ont dénoncé la politique des deux chefs d'Etat avec la même virulence.

Le procureur spécial chargé de l'enquête sur une ingérence du Kremlin dans la présidentielle américaine de 2016 a inculpé vendredi douze agents du renseignement russe pour avoir piraté les ordinateurs du parti démocrate pendant la campagne, à trois jours d'un sommet entre Donald Trump et Vladimir Poutine.

A trois jours de la rencontre, un autre sujet sensible s'est réimposé de façon spectaculaire au menu des discussion: l'inculpation de douze agents du renseignement russe dans l'enquête sur l'ingérence du Kremlin dans la présidentielle de 2016.

La Russie dément elle aussi toute ingérence, comme elle dément sa responsabilité dans l'empoisonnement au Novitchok de l'ex-espion russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia en mars à Salisbury, dans le sud-ouest de l'Angleterre. Officiellement, Moscou considère Donald Trump comme un "partenaire de négociation". "La situation dans les relations bilatérales est très mauvaise", a admis un conseiller du Kremlin, vendredi.

Sampaoli finalement viré — Argentine
Selon la presse locale, la Fédération a trouvé le moyen de se séparer du technicien. Le nom de Marcelo Gallardo revient notamment avec insistance.

Recommande: