"Intimidation", "menace"... Virginie Calmels règle (violemment) ses comptes avec Laurent Wauquiez

15 Juillet, 2018, 14:21 | Auteur: Armand Coulomb
  • Le président des Républicains Laurent Wauquiez et son ancienne vice-présidente Virginie Calmels le 18 avril 2018 au siège de LR à Paris

Elle décrit notamment une "scène très violente" qui aurait eu lieu en mars lors d'une réunion avec ce dernier. Il est dans l'intimidation, la menace. Elle venait alors d'adresser de violentes critiques à l'égard du Front National (FN) sur les réseaux sociaux, alors que Marine Le Pen, présidente du parti, avait accordé son soutien aux Républicains à l'occasion d'une élection législative partielle à Mayotte. "Le ton monte très fort, cela ne se termine pas bien", raconte Virginie Calmels. "Laurent Wauquiez lui aurait lancé: "'Tu es tarée d'avoir fait un tweet comme ça'". "J'ai cru qu'il allait en venir aux mains", ajoute Virginie Calmels. Je décide de ne plus lui parler et de ne communiquer que par écrit avec lui. "Moi je ne peux dire qu'une seule chose: j'aimerais que tout le monde comprenne cette idée simple, que sans le rassemblement rien n'est possible, et qu'il faut se rassembler", avait ainsi déjà déclaré Nicolas Sarkozy après le limogeage de Virginie Calmels, mi-juin. "Je me dis qu'il peut être d'une grande brutalité et sans limites, il m'inquiète", rapporte Virginie Calmels dans l'interview.

De ce désaccord sur l'attitude à adopter vis-à-vis du FN va naître une relation à couteaux tirés entre Laurent Wauquiez et l'adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux, qui avait été nommée vice-présidente du parti en signe d'ouverture.

LOSC - Mercato : Accord annoncé avec Brighton pour Yves Bissouma
Lille réclamerait un montant de 15 millions d'euros pour laisser partir son prodige de 21 ans. D'après L'Équipe , ce sont les Seagulls qui sont en passe de s'offrir l'international malien.

Pour rappel, Virginie Calmels a été remplacée par Jean Leonetti au poste de la vice-présidence du parti Les Républicains.

Une accusation "qui relève de la psychiatrie", selon l'entourage de Laurent Wauquiez. "Impossible d'imaginer Laurent Wauquiez dans l'agressivité, encore moins avec une femme", assure une autre porte-parole, Laurence Sailliet. "Virginie se perd avec de telles accusations", estime l'une des porte-parole du parti, Lydia Guirous. Quant au principal intéressé, il n'a pas (encore) réagi à ces allégations.

Recommande: