À la veille du sommet Trump-Poutine | Jitendra JOSHI | Europe

16 Juillet, 2018, 12:24 | Auteur: Armand Coulomb
  • Smith Jagger Bolt: de nombreuses personnalités attendues pour la finale

"Le score 4 à 2 dans une finale, je ne me souviens pas d'un score similaire, et peu de gens pourraient se souvenir d'un score pareil", a affirmé Vladimir Poutine.

Il a aussi défendu sa décision de rencontrer le président russe, malgré les critiques de l'opposition démocrate. Quelques heures plus tôt, il a accordé un entretien à la chaîne américaine CBS dans lequel il a estimé que la Russie, l'Union européenne et la Chine étaient, pour différentes raisons, des "ennemis". "Ca veut dire qu'ils sont compétitifs", a précisé le locataire de la Maison Blanche.

Lors de cette rencontre, la présidente croate a offert à son homologue russe un maillot croate orné du numéro 9 et le nom "Putin" et l'a félicité pour "l'organisation de cette Coupe du monde, un réel exemple de la façon dont un tel évènement doit être organisé".

Le premier a goûté aux joies du golf - sa "principale forme d'exercice" selon ses termes - dans son luxueux complexe hôtelier écossais de Turnberry.

Par la voix de son ambassadeur aux États-Unis, Moscou avait indiqué que cette opération militaire était " une insulte au président Vladimir Poutine ".

A cette occasion, il devait s'entretenir avec les chefs d'Etat des deux nations finalistes, le Français Emmanuel Macron et la Croate Kolinda Grabar-Kitarovic.

Rattachement en mars 2014 de la péninsule ukrainienne de Crimée par Moscou, soutien de la Russie au régime syrien de Bachar al-Assad, nouveaux droits de douane américains.la liste est longue.

La journée s'achèvera par une conférence de presse commune qui pourrait être haute en couleurs étant donnée la propension du magnat de l'immobilier à bondir d'un sujet à l'autre et à s'emporter face à des journalistes.

Macron s'entretiendra avec Poutine en marge de la finale du Mondial (Elysée)
Poutine , ndlr) des résultats du sommet de l'Otan" qui a eu lieu les 11 et 12 juillet à Bruxelles, a indiqué M. En définitive, c'est un concurrent qui représente la Russie, tandis que je représente les Etats-Unis.

A la veille de leur entrevue, entre 2 000 et 2 500 personnes ont manifesté "pour les droits de l'homme" à Helsinki. "Vous commanditez les guerres, mais c'est l'Europe qui en paie le prix", pouvait-on lire sur une banderole.

Dans une série de tweets rédigés avant la rencontre d'aujourd'hui, Donald Trump a soutenu que la relation des États-Unis avec la Russie n'avait jamais été aussi mauvaise en raison de plusieurs années de bêtises américaines et d'une chasse aux sorcières truquées.

Le sommet entre les deux hommes d'État survient trois jours après l'inculpation, par un grand jury fédéral américain, de 12 agents des services russes de renseignement militaire.

Donald Trump va-t-il demander des comptes à Poutine dans ce dossier comme dans leurs autres contentieux, ou va-t-il au contraire faire le dos rond et jouer l'alliance des dirigeants à poigne comme il l'a fait avec le Chinois Xi Jinping et même le Nord-coréen Kim Jong Un?

Les relations entre Washington et Moscou sont plombées depuis le début de la présidence de Donald Trump par les accusations d'ingérence russe dans la campagne américaine de 2016, et les soupçons de collusion entre l'équipe du milliardaire et le Kremlin.

La Russie dément elle aussi toute ingérence, comme elle dément sa responsabilité dans l'empoisonnement au Novitchok de l'ex-espion russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia en mars à Salisbury, dans le sud-ouest de l'Angleterre.

Officiellement, Moscou considère Donald Trump comme un "partenaire de négociation". "Nous devons commencer à les rétablir".

Recommande: