Les Champs-Elysées envahis par les fans

18 Juillet, 2018, 00:01 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • Coupe du monde - La France en finale : le bonheur des supporters de Paris à Marseille

La demi-finale de la Coupe du monde France-Belgique mardi soir sera diffusée sur écran géant devant l'Hôtel de Ville à Paris, où plus de 1.200 policiers et gendarmes seront mobilisés dans un contexte de menace terroriste.

Moins d'une demi-heure après la fin du match, une grande partie des Champs-Elysées - fermée à la circulation - est déjà noire de monde, le public s'y rejoignant, fidèle à ses traditions.

Le dispositif ressemblerait à celui qui fut appliqué lors des funérailles de Johnny Hallyday, en décembre dernier: des barrières le long de l'avenue avec le convoi des champions du monde au milieu.

Le terroriste Djamel Beghal libéré et expulsé en Algérie
Dans le cas contraire, la France aurait pu faire l'objet d'un recours auprès de la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH). Selon la même source, Djamel Beghal a été libéré "vers 05H30 (heure française) en vue d'être reconduit à la frontière ".

Les gens sautent dans tous les sens, se prenant dans les bras, les couples s'embrassant debout sur les tables de cafés. La foule agitait des drapeaux français, des pétards étaient lancés. On est en finale!

"C'est énorme! Énorme! Je suis trop fière, ils sont trop forts", s'enthousiasme Justine, 17 ans, persuadée qu'"on va la gagner, on peut plus perdre maintenant, on est invincibles!". "20 ans après c'est magnifique", s'exclame Tom, 16 ans. Un groupe d'amis crie "tous aux Champs, tous aux Champs". L'ambiance était à la fête dans plusieurs autres quartiers de la capitale. "On a besoin de ça en France, on le mérite". Et peu, souvent, se terminer en débordements, actes de vandalisme, intervention des forces de l'ordre et interpellations multiples, comme en témoignent les incidents survenus mardi soir.

Depuis la place de l'Etoile, les véhicules des CRS ont commencé à descendre la célèbre avenue peu après minuit. Des rassemblements ont également eu lieu sur les places de la République et de la Bastille, à Paris, mais aussi dans de nombreuses villes à travers tout le pays, notamment sur le Vieux-Port à Marseille, à Montpellier, Strasbourg, Rennes et Nice, où un mouvement de foule a fait une trentaine de blessés légers.

Recommande: