Wimbledon: Le match Nadal-Djokovic interrompu par la nuit

17 Juillet, 2018, 18:07 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • Ce point dingue a été le tournant du marathon entre Anderson et Isner à Wimbledon

Un véritable feu d'artifice!

Après avoir battu Rafael Nadal en demi-finale de Wimbledon, Novak Djokovic retrouvera une finale de Grand Chelem, un an après sa blessure au coude contractée lors du même tournoi. Le match avait été suspendu vendredi soir au terme de la troisième manche en raison du couvre-feu imposé par les résidents du quartier où se trouve le stade. À égalité deux sets partout et surtout à 24-24 dans la cinquième et ultime manche du match, le Sud-Africain a effectivement remporté un échange d'anthologie. Avant cela, les deux joueurs s'étaient déjà rendus coup pour coup en alternant break et solide mise en jeu, ceci sous un toit fermé afin de prolonger la rencontre dans la nuit anglaise. Des conditions optimales donc pour le "Djoker" spécialiste du jeu en indoor, contrairement à l'Espagnol, plus à l'aise sur surface lente.

La partie a repris samedi peu après 13h00 locales (14h00 françaises) comme elle avait commencé, c'est-à-dire sous le toit du Central, malgré le soleil radieux à Londres.

Dans la manche décisive, Nadal écartait une balle de break sur un service gagnant, puis donnait le tournis au Serbe, avec amortie, lob et coup droit gagnant pour renverser la situation et convertir son jeu de service (4-4). Le Serbe menait 9-8 quand l'Espagnol a cédé. Tandis que leurs homologues sud-africain et américain avaient rendu une pâle copie dans cette "prolongation", "Nole " et "Rafa " ont atteint des sommets de tennis rarement aperçus depuis de nombreux mois.

France - Croatie (4-2) : le monde entier nous envie les Bleus
Et ce, malgré les différents qu'il a pu avoir avec Didier Deschamps , qui ne l'a plus sélectionné depuis octobre 2015. Je n'ai pas de traitement particulier avec lui, j'essaie de parler le plus possible avec les joueurs.

C'est finalement le triple vainqueur de Wimbledon qui a eu le dernier mot à la faveur d'un jeu complètement manqué par le Majorquin, qui a peut être payé son match marathon en quart de finale face à Juan Martin Del Potro.

S'il remporte dimanche le prestigieux tournoi londonien, Novak Djokovic s'adjugerait son 69e tournoi sur le circuit ATP, son 13e Grand Chelem et son quatrième Wimbledon après ses victoires en 2011, 2014 et 2015.

Facile vainqueur d'un Kevin Anderson majoritairement passé à côté de sa finale (6-2, 6-2, 7-6 (3)), après 2h18 de match, le Serbe a mis fin à un cycle de deux ans sans remporter un titre majeur.

Recommande: