Cyclisme / Tour de France : grosse bronca contre Geraint Thomas, la Sky ciblée

20 Juillet, 2018, 03:05 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • Tour de France: Christian Prudhomme appelle les spectateurs au calme

"6e du classement général à 2'40" du Maillot jaune Geraint Thomas, Steven Kruijswijk (Lotto NL-Jumbo) s'était glissé dans l'échappée du jour, où étaient également présent Warren Barguil, Alejandro Valverde, Julian Alaphilippe, qui a pris les 20 points en jeu au sommet du col de la Madeleine pour conforter son maillot à pois, ou encore Pierre Rolland.

Pour sa part, le Colombien Nairo Quintana a été distancé dans les sept derniers kilomètres et a lâché une cinquantaine de secondes. Christopher Froome (GBR/SKY) à 1:39. 3.

"Je l'ai dit hier (mercredi), 'Froomey' reste le leader", a toutefois déclaré Thomas, qui s'est comporté en lieutenant dans la montée de l'Alpe d'Huez.

Le Gallois, 32 ans, est le premier Britannique vainqueur à l'Alpe d'Huez. Le maillot jaune a été fortement conspué sur le podium. Vincenzo Nibali, lui, a été victime d'une chute, renversé par une moto à quelques kilomètres de l'arrivée.

Adoption d'une loi controversée définissant Israël comme "l'Etat-nation juif"
Avec la nouvelle loi, l'arabe n'aura qu'un "statut spécial", qui n'est pour l'instant pas précisément défini. La loi prévoit en outre que l'hébreu devient la seule langue officielle d'Israël.

Au moment de sa chute, Nibali essayait de suivre une contre-attaque du Britannique Chris Froome derrière le Français Romain Bardet: "Je me suis retrouvé au sol et j'ai eu très mal au dos". Il est ensuite remonté sur le vélo avec un retard conséquent.

Dans la montée, Froome a essuyé une nouvelle fois des sifflets.

Cette troisième étape alpestre, longue de 175,5 kilomètres, a provoqué une hécatombe dans les rangs des sprinteurs. Le Néerlandais Dylan Groenewegen et le Colombien Fernando Gavraria, tous deux vainqueurs de deux étapes depuis le départ, ont abandonné, tout comme l'Allemand André Greipel.

Recommande: