Officiel : de l’eau a été découverte sur la planète Mars

28 Juillet, 2018, 14:55 | Auteur: Emma Bardin
  • Mars. Un vaste lac d’eau liquide découvert !

Leur étude, publiée le 25 juillet 2018, assure que de l'eau liquide se cache sous un glacier situé au niveau du pôle sud de la planète.

Des chercheurs italiens affirment avoir identifié une vaste étendue d'eau, près de 20 km de large, 1,5 km sous la surface de la planète. Appelé Mars Advanced Radar for Subsurface and Ionosphere Sounding (MARSIS), l'appareil a été conçu pour trouver de l'eau souterraine en envoyant des ondes radar à travers la surface et la calotte glaciaire.

Les rayons de ce radar pénètrent sous la surface, révélant aux scientifiques ce qui se trouve en profondeur: roche, glace, eau liquide...

Pourtant, des indices semblent montrer que la planète a pu abriter de l'eau liquide dans son histoire, posant la question de l'émergence éventuelle de formes de vie primitives, dont la recherche de traces anciennes constituera l'un des volets de la mission Mars2020. L'eau du lac qui vient d'être découvert pourrait cependant ne pas être potable. De quoi relancer les hypothèses les plus folles. Mais cette découverte réalisée par les équipes de l'ESA (l'Agence Spatiale Européenne) va probablement marquer une date dans l'étude la planète rouge. Jamais un tel volume d'eau liquide, condition indispensable au développement de la vie, n'avait encore été trouvé.

Crédit: NASA ESA and The Hubble Heritage Team
Crédit: NASA ESA and The Hubble Heritage Team

Selon Martin Siegert géophysicien de l'Imperial College à Londres, cité par le site ScienceMag, le lac identifié par Mars Express ressemblerait aux réseaux souterrains présents sur Terre à plusieurs kilomètres de profondeurs au Groenland et dans l'Antarctique. De plus, cette étude ne fait pas l'unanimité au sein de la classe scientifique. Grâce à un instrument nommé Marsis, capable de sonder la glace des pôles jusqu'à une profondeur de 3 à 4 km, elle a rapidement renvoyé vers la Terre l'existence d'une anomalie sous le pôle sud.

"C'est très probable mais cette eau découverte sur Mars n'est pas forcément la meilleure des eaux possibles pour la détection de la vie car elle est très probablement remplie de Perchlorate, une sorte de substance chimique très toxique qu'on a déjà découvert sur Mars depuis 2007". Les pôles martiens sont constitués de couches de glace mêlées à des dépôts de poussière. S'agit-il d'eau liquide, ou bien plutôt de saumures, c'est-à-dire de la glace fondue mélangée à du sel - de la " slush", diraient les Québécois?

Après avoir atteint la surface de la planète, ces ondes y pénètrent en effet en profondeur, avant d'être réfléchies. Mais sur Mars, les sels abondent: sodium, magnésium, ou calcium; autant d'ions qui pourraient être dissous dans l'eau martienne, abaissant ainsi considérablement son point de solidification.

Le Brexit à la dérive, Theresa May sort les rames
Ce point de l'accord avait toutefois rapidement été remis en cause par la frange la plus eurosceptique du gouvernement. Un accord sur les modalités de sortie à compter de mars 2019 .

Recommande: