Panne géante sur la ligne 1 du métro parisien — Transports

01 Août, 2018, 23:24 | Auteur: Basile Toussaint
  • La RATP s'excuse et s'explique après l'énorme panne sur la ligne 1 du métro

L'avarie a contraint huit trains de la ligne 1 à l'arrêt. A 22h30, assure la RATP, tous les voyageurs avaient été évacués. Des passagers, livrés à eux-mêmes qui ont durement critiqué, notamment sur Twitter, l'absence de réactivité de la RATP.

C'est " un problème technique " qui a affecté un train entre les stations Saint-Paul et Bastille qui a totalement paralysé le trafic et bloqués des milliers de passagers, sur cette ligne qui dessert de nombreux sites touristiques de la capitale (musée du Louvre, Jardins des Tuileries, Avenue des Champs-Elysées.).

"Il faisait très, très chaud, la clim était coupée": sur la ligne 1, Aïssatou, une commerciale de 34 ans, est montée vers 20H15 à la station Châtelet pour se rendre à Vincennes, un trajet d'une vingtaine de minutes qui a, cette fois, duré des heures. Les passagers ont dû être évacués en descendant des voies.

Certains ont dû forcer l'ouverture des portes alors que la panique grandissait.

Dans son communiqué, la RATP défend sa réaction.

"Au bout de trois quarts d'heure, les portes n'étaient toujours pas ouvertes, alors qu'il fait plus de 40 degrés", a raconté à l'AFP une passagère, Meryl Boy.

Mexique: un avion avec au moins 100 passagers à son bord s'écrase
Le vol AM2431 a décollé de Durango à 15h08 (23h08 heure de Paris), à destination de Mexico City. Un porte-parole de la Protection civile de Durango a fait état de 85 blessés.

Une journaliste de l'AFP coincée entre les stations Charles-de-Gaulle-Etoile et Georges V explique qu'"on entendait le même message, répété en boucle pendant une heure".

"On invitait les voyageurs à surtout rester dans les trains, le temps qu'on puisse repartir", s'est défendu Philippe Martin, le directeur général adjoint des opérations de maintenance à la RATP, interrogé sur BFMTV, tout en reconnaissant que les informations données "en temps réel (.) étaient probablement insuffisantes".

Contactée par l'AFP, la RATP a assuré ne pas être en mesure d'infirmer ou de confirmer ce chiffre et évoque dans son communiqué "plusieurs centaines" de voyageurs tout en déplorant un "évènement rarissime" et en présentant ses excuses aux voyageurs pour les "conditions pénibles d'attente et d'évacuation".

A bord de sa rame, un bébé d'un mois dans les bras de sa mère.

Faire passer les informations a aussi été très difficile mardi soir car des centaines d'appels auprès du poste de commandement de la ligne ont saturé le système d'informations voyageurs à bord des trains. Parmi elles il y avait une femme enceinte et une personne âgée qui ont dû être hospitalisées.

Dans un tweet, Valérie Pécresse, la présidente de droite de la région Île-de-France, s'est dite "indignée" qu'Ile-de-France Mobilités, l'instance qui finance les transports publics dans la région, n'ait pas été "tenue informée" de cette interruption.

Recommande: