Disparition - Zombie Boy s'est donné la mort ce mercredi au Canada

05 Août, 2018, 21:39 | Auteur: Lea Montgomery
  • Un jeune homme au visage tatoué d'une tête de mort regarde l'animatrice d'une émission sur le plateau de tournage

Il était notamment apparu à ses côtés dans le clip Born This Way, en 2011, qui l'avait fait connaître. Le mannequin canadien Zombie Boy, Rick Genest à la ville, est décédé ce mercredi 1er août. Si vous souffrez, appelez un ami ou un membre de votre famille. "Nous devons nous sauver les uns les autres", a-t-elle déclaré dans une série de messages publiés sur les réseaux sociaux. Selon les autorités, ce dernier souffrait de problèmes de santé mentale.

C'est que le mannequin serait mort en tombant d'un balcon du Plateau-Mont-Royal où il avait l'habitude d'aller fumer, a expliqué son gérant et ami Karim Leduc au Journal de Montréal. Un an plus tard, il se faisait son premier tatouage.

Rick Genest, alias Zombie Boy, s'est suicidé. Son corps est recouvert de tatous à 90 %.

La mère d'Oussama Ben Laden dit qu'il était un "enfant gentil"
Cet article a initialement été publié sur le HuffPost France . Elle l'aimait tellement, elle refuse de le tenir responsable. Mais je ne pense pas être très fier de lui en tant qu'homme.

Son surnom, Zombie Boy, lui collait à la peau depuis ses 15 ans, à la suite d'une opération pour retirer une tumeur au cerveau. Peu connu avant qu'il participe au clip de Lady Gaga, "Born This Way", celui atteint la célébrité assez rapidement. "Le coroner présentera ses conclusions au terme de son investigation", a-t-il précisé.

A partir de 16 ans, Rick Genest a commencé à se faire tatouer.

L'agence Dulcedo Management, qui représentait Rick "Rico" Genest, a elle salué sur Facebook "une icône de la scène artistique et du monde de la mode", "un innovateur à contre-courant de la culture populaire qui a su charmer tous les cœurs". Il possédait en effet "le plus grand nombre d'insectes [178 au total] et d'os [138] tatoués sur un corps humain". À Montréal, il a également un statue à son effigie au Musée Grévin.

Recommande: