Onu: Pyongyang n'a pas stoppé ses programmes de missiles

06 Août, 2018, 19:39 | Auteur: Armand Coulomb
  • CORÉE DU NORD WASHINGTON IMPOSE DES SANCTIONS À UNE BANQUE RUSSE

Le rapport, établi par un groupe d'experts chargé de surveiller le respect des sanctions internationales imposées à Pyongyang depuis 2006, a été remis vendredi soir au comité des sanctions de l'Onu contre la Corée du Nord. Parallèlement, un rapport confidentiel révèle que Pyongyang n'a pas stoppé ses programmes nucléaires et balistiques.

La Corée du Nord y avait promis une " dénucléarisation complète de la péninsule coréenne ".

Un pays, qui n'a pas été identifié, a montré aux experts une lettre du 13 juillet 2016 d'un dirigeant houthi invitant les Nord-Coréens à se rencontrer à Damas "pour discuter de la question du transfert de technologie et d'autres questions d'intérêt mutuel", selon le rapport.

Le rapport intervient alors que la Russie et la Chine suggèrent que le Conseil de sécurité discute de l'assouplissement des sanctions après que le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un se soient rencontrés pour la première fois en juin. C'est pourquoi "je leur ai recommandé d'appliquer strictement toutes les sanctions, y compris la cessation totale de transferts illégaux de pétrole entre navires" à destination la Corée du Nord, a encore dit Mike Pompeo.

Julien Clerc bientôt coach dans "The Voice"?
Mais alors, à quoi ressemblera le futur jury de The Voice? (...) Franchement, j'avais un peu fini sur les rotules. La présence de la chanteuse Zazie n'est pas non plus actée pour la saison prochaine.

La Corée du nord et ministre des affaires étrangères, Ri Yong-ho a ajouté ce qui suit "Ce qui est alarmant, cependant, est le insistante se déplace manifesté dans le NOUS de revenir à l'ancienne, loin de son leader de l'intention".

Mike Pompeo a insisté, au cours de ce forum de l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (Asean), "sur l'importance de maintenir la pression diplomatique et économique sur la Corée du Nord, afin d'arriver à une dénucléarisation définitive et totalement vérifiée à laquelle la Corée du Nord s'est engagée". "L'impatience n'aide pas du tout à construire la confiance".

"Dans le cadre de notre engagement à promouvoir la sécurité régionale en Asie du Sud-Est, les Etats-Unis sont heureux d'annoncer un nouveau financement de près de 300 millions de dollars pour renforcer la coopération en matière de sécurité sur toute la région", a déclaré Mike Pompeo aux journalistes. Interrogé par la presse sur les informations selon lesquelles Pyongyang continue de fabriquer des missiles et de produire des matériaux nucléaires, le chef de la diplomatie américaine a estimé que Kim Jong Un avait "pris l'engagement de dénucléariser" son pays comme le demande "le monde dans les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU". "Ce serait une violation des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies", et "toute violation" sera "prise très au sérieux par les Etats-Unis", a-t-il lancé, promettant d'en parler avec Moscou.

Recommande: