Vidéo - Polémique : le chien d'un handicapé moteur refusé à l'entrée d'un magasin

09 Août, 2018, 18:22 | Auteur: Basile Toussaint
  • Kévin et son chien d'assistance Jumb

"En France, deux types de chiens peuvent entrer partout: les chiens guides et les chiens d'assistance, précise Odile Maurin au Figaro". Handicapé moteur atteint du "syndrome de Little", le jeune homme évolue sous le regard protecteur de son compagnon à poils longs. Avant de préciser: "Ces chiens sont éduqués spécialement pendant deux ans". La scène a été filmée et a suscité une vague d'indignation sur les réseaux sociaux. Néanmoins, il s'est vu refuser l'accès au magasin par l'un des responsables qui avait toutefois proposé au jeune homme de l'aide pour qu'il puisse faire ses courses. C'est un " magasin alimentaire ", se défend le responsable, assurant qu'il est marqué à l'entrée que " les chiens ne sont pas autorisés ", notamment pour des raisons " d'hygiène ".

"Laissez le chien à l'entrée [.] je peux m'occuper de vous assister", la remarque de ce vendeur de l'enseigne de supermarché a agacé Kévin et son accompagnatrice Odile Maurin. Un responsable du supermarché lui avait indiqué que son chien risquait de "lécher les légumes" et de "renifler les saucissons". "Les magasins qui, par mesure d'hygiène, sont interdits aux animaux sont également dans l'obligation d'autoriser l'accès des chiens d'assistance accompagnant leurs clients titulaires d'une carte d'invalidité".

Euro multisports. Metella remporte le bronze en 100 m
Le but, c'était de jouer, de prendre du plaisir et d'emmagasiner le plus d'expérience possible, même au fond du puits. Il a devancé 48 " 01 le Britannique Ducan Scott (48 " 23) et Medhy Metella (48 " 24).

Alors que la vidéo a été visionnée plus de 300000 fois et abondamment partagée sur les réseaux sociaux, Carrefour a tenu à présenter des excuses et "regrette cet incident contraire à ses valeurs". Sachez que notre enseigne est engagée depuis plusieurs années en faveur des personnes en situation de handicap." écrit l'enseigne qui poursuit "Dans ce cadre, Carrefour a lancé en 2017 avec l'association Handi'Chiens des actions de sensibilisation auprès du grand public et a permis de financer l'éducation de chiens pour l'assistance d'enfants et d'adultes. Pour Kévin Fermine et l'association Handi-Social, le magasin Carrefour enfreint tout simplement cette règlementation. Le jeune homme mène par ailleurs bien d'autres batailles pour faire valoir ses droits. Il avait attaqué la SNCF en juin dernier sur les conditions de voyage jugés indignes des personnes en fauteuil roulant.

Recommande: