Le Canadien Benjamin Smith bientôt à la tête d'Air France-KLM?

10 Août, 2018, 18:57 | Auteur: Basile Toussaint
  • Le N°2 d'Air Canada pressenti pour prendre la direction d'Air France-KLM

Rappelons que selon le Monde, le comité de nomination du conseil d'administration de la compagnie aérienne franco-néerlandaise souhaiterait faire de Benjamin Smith, actuel directeur de l'exploitation d'Air Canada, son directeur général.

Le site économique latribune.fr a écrit la semaine dernière que le comité de nomination d'Air France-KLM négocierait avec un candidat nord-américain baignant dans l'univers du transport aérien, sans pour autant être très connu, soit un profil correspondant à celui de Benjamin Smith. "Un tabou jusqu'à présent pour le groupe" qui privilégiait des dirigeants français, note Le Monde. La veille, dans un tweet, le président de la section Air France du syndicat national des pilotes de ligne (SNPL), Philippe Evain, avait déjà balancé le patronyme de cet éventuel dirigeant, tout en s'opposant à ce choix: "Le seul avantage serait le maintien des personnes qui ont échoué, ce serait une grave erreur".

Mais le titre reste en chute de 34% cette année, expliquant, selon une source proche du dossier, pourquoi l'Etat n'est pas pressé de céder sa participation de 14,3% dans Air France-KLM qu'AccorHotels a convoité avant de jeter l'éponge. La direction de la compagnie a indiqué ce mercredi à l'AFP que "le processus de nomination de la nouvelle gouvernance d'Air France-KLM est en cours et se poursuit".

Hyperloop, le train du futur à l'essai dans un pittoresque village français
D'autres projets sont menés: Virgin Hyperloop One de Richard Bronson ou Hyperloop TT de Dirk Ahlborn . Ce dernier a d'ailleurs installé un centre de recherches à Toulouse .

"De son côté, le SNPL a appelé dans un communiqué à "un traitement impartial des candidatures", souhaitant même que le président Emmanuel Macron "(somme) le conseil d'administration" en ce sens, afin de "reconsidérer l'ensemble des candidatures". S'il s'agit de "maintenir les gens en place, ça ne vaut pas le coup", a-t-il insisté. Le précédent PDG, Jean-Marc Janaillac, a quitté ses fonctions le 4 mai à la suite du référendum sur les salaires qui l'a désavoué. Il a été provisoirement remplacé par Anne-Marie Couderc, présidente non-exécutive de la compagnie qui dirige aussi le comité de nomination.

Il y est aussi décrit comme "le visionnaire de l'expansion stratégique et diversifiée du réseau mondial d'Air Canada".

Recommande: