Onze enfants "affamés" délivrés d’un repaire sordide — États-Unis

11 Août, 2018, 03:42 | Auteur: Armand Coulomb
  • SHERIFF'S OFFICE

Un des onze enfants retrouvés dans un campement de fortune au Nouveau-Mexique (États-Unis) a signalé avoir reçu un entraînement à l'utilisation des armes à feu "pour se préparer à de futures fusillades en milieu scolaire", a indiqué mercredi 8 août un procureur du Nouveau-Mexique, rapporte l'AFP.

"Deux hommes avaient été arrêtés vendredi dans le cadre d'une opération de recherche qui durait depuis plusieurs mois pour retrouver un enfant, a relevé le bureau du shérif du comté de Taos".

La façon dont ces enfants ont été rassemblés dans ce centre est encore peu connue.

L'enquête des forces de l'ordre avait débuté en décembre 2017 dans le comté de Jonesboro, en Géorgie, où Siraj Wahhaj était soupçonné d'avoir enlevé son fils Abdul-Ghani.

L'endroit était décrit comme "un complexe de fortune entouré de pneus et d'un mur de terre".

Hyperloop, le train du futur à l'essai dans un pittoresque village français
D'autres projets sont menés: Virgin Hyperloop One de Richard Bronson ou Hyperloop TT de Dirk Ahlborn . Ce dernier a d'ailleurs installé un centre de recherches à Toulouse .

Le shérif Hogrefe avait obtenu le 2 août un mandat de perquisition pour un "campement de fortune entouré de pneus et d'un chemin de terre", où Wahhaj était soupçonné de se cacher en compagnie d'un autre homme: Lucas Morten. A ce moment-là, aucun élément ne les pousse à perquisitionner le camp situé sur la commune d'Amelia, mais plus tôt dans le mois d'août, les policiers de l'Etat de Géorgie transmettent un message à ceux du comté de Taos, au Nouveau Mexique: "Nous avons faim et avons besoin de nourriture et d'eau", est-il écrit sur ce message transmis par une personne inconnue. Le taudis dans lequel se trouvaient les enfants a été décrit comme "une caravane étroite, enterrée dans le sol, couverte de plastique, sans eau, canalisation ou électricité".

Le matin du 3 août, une dizaine d'officiers ont alors lancé une opération coup-de-poing.

Agés de un à 15 ans, ils étaient détenus par des hommes armés dans "les pires conditions de vie et de pauvreté jamais vus" d'après un policier, sans nourriture, ni eau, vêtus de tissus sales et privés d'hygiène personnelle.

Sur place, les enquêteurs vont aller de surprise en surprise: les deux hommes sont retrouvés, mais au milieu des buissons du désert du Nouveau-Mexique, avec un fusil semi-automatique AR-15, cinq chargeurs de 30 balles pleins et quatre pistolets chargés. Suspectées d'être les mères des enfants, les trois femmes ont également été interpellées pour être interrogées. Il a été arrêté pour enlèvement tandis que l'autre homme, Lucas Morten, pour avoir aidé un fugitif. Les enfants ont quant à eux été placés en garde préventive alors que les recherches se poursuivent puisque l'un d'entre eux manque toujours à l'appel. Le petit garçon aurait apparemment séjourné dans ce taudis quelques semaines avant l'intervention de la police.

Recommande: