Pokémon Let's Go : Présentation des méga-évolutions

12 Août, 2018, 17:53 | Auteur: Emma Bardin
  • Aujourd’hui, chasse au trésor Pokémon géante dans Paris !

Comme chaque mois, des scans du magazine japonais CoroCoro font leurs apparitions bien avant la sortie du magazine. Ce lien particulier qui ne peut avoir lieu que si l'alchimie existe entre un dresseur et son Pokémon permet de rendre se dernier encore plus puissant lors d'un combat. Florizarre, Dracaufeu et Tortank sont les trois premiers monstres de poche que vous pourrez méga-évoluer dans le jeu. Celles-ci ne pourront être obtenues que lorsque vous posséderez les Méga-Gemmes associées, trouvables certainement au fil de votre aventure. Mieux, Chinese Riddler, un utilisateur qui a déjà orchestré quelques leaks sur des informations d'épisodes passés (mais s'est parfois trompé), affirme que la liste des créatures concernées par les nouvelles Méga-Évolutions est véridique, et en ajoute même une seizième. Il ne devrait pas y avoir à priori de nouvelles Méga-Évolution dans le jeu.

La capacité, similaire aux jeux précédents, sera utilisable une fois par combat et permettra de booster temporairement les caractéristiques d'un Pokémon en le faisant changer de forme. Le troisième champion d'Arène n'a également pas bougé, il s'agira toujours de Major Bob, champion d'Arène de la ville de Carmin sur Mer. Ici, on envoie sa Poké Ball d'un mouvement de Joy-Con (nom donné aux manettes de Nintendo Switch) vers son écran de télévision ou en visant (comme des pros) sur la version portable.

La Commission Européenne veut agir — Chargeur téléphonique unique
Cependant, le texte de la Commission européenne n'impose pas un chargeur complet universel pour tous les smartphones. Un statu quo qui commence sérieusement à agacer l'exécutif européen qui a décidé de reprendre le dossier en main.

Et puisque que nous retrouverons également les potos Ondine et Pierre, il ne sera pas plus étonnant de découvrir le design de Jesse et James, les deux antagonistes les moins doués de leur génération, tout aussi fidèles au dessin de Ken Sugimori.

Recommande: